Buire Infos spécial fleurissement.

Buire Infos spécial fleurissement.

Dès mardi 5 mai, dans les boîtes aux lettres, les Buirois recevront le nouveau Buire Infos, n° 52, spécial fleurissement : buire info 52 avr 2015 spé fleurissement.

 

Vous y trouverez la politique de fleurissement de la municipalité, les conditions de participation au concours des maisons fleuries du village et son règlement, les récompenses et la nouveauté 2014 (le label « maison fleurie de Buire »), des conseils de plantations et autres renseignements.

Au moment où les amateurs de fleurs commencent les plantations, il nous a semblé utile de les encourager, et d’appeler de nouveaux jardiniers amateurs à nous rejoindre pour contribuer à rendre notre commune attractive :

 

buire info 52 avr 2015 spé fleur-1   buire info 52 avr 2015 spé fleur-2

Un doute, une inquiétude, je fais le 17 : BUIRE a maintenant ses référents gendarmerie et commune.

Un doute, une inquiétude, je fais le 17 : BUIRE a maintenant ses référents gendarmerie et commune.

gend6Le vendredi 3 avril, une réunion sécurité sur la participation citoyenne s’est tenue en mairie de BUIRE en présence du maire, ses adjoints et le référent de la commune de BUIRE,  l’Adjudant-Chef DELHAYE.

Il a été rappelé la vocation de ce protocole dans lequel les élus se sont engagés en janvier 2014. A l’issue de cette réunion, deux membres du Conseil Municipal, Christian VIEVILLE et Roger GUETTIER, se sont engagés en qualité de référents sécurité pour la commune.

 

Un site internet officiel est à la disposition de tous, pour une information complète.

Vous pouvez le consulter en suivant le lien ci-après :  http://www.referentsurete.com/index.html

 

Les principes du protocole sont les suivants :

 

  • « Protocole de Participation Citoyenne » signé par la commune avec la gendarmerie, qui permet la mise en place d’un dispositif de prévention des actes délictueux sur le territoire de la commune.

  • Cette participation citoyenne crée un maillage se fondant sur le principe de solidarité et l’esprit civique des citoyens en systématisant la relation entre les autorités et la population.

Le principe est le suivant : les habitants signalent les faits préoccupants ou suspects directement à la gendarmerie, ou aux référents de la commune désignés. Ces faits concernent les actes délictueux (exemple, un cambriolage…) ou tout autre acte susceptible de troubler l’ordre public (démarchages sauvages auprès de personnes âgées…, dégradations et incivilités diverses …)

Deux catégories sont à prendre en compte :

  1. Le flagrant délit, l’existence d’une infraction qui se déroule, ou un fait inquiétant en cours. Dans ce cas, le 17 appel d’urgence.

  2. Hormis le flagrant délit ou suspicion de celui-ci, signalement aux référents commune puis au maire des informations intéressantes, faits inquiétants ayant attiré l’attention défavorablement ou renseignement pouvant intéresser la Gendarmerie dans le respect des droits fondamentaux individuels et ne revêtant aucun caractère politique, racial, syndical ou religieux (pas de délation).

La gendarmerie maintient le lien avec la mairie, la personne référente. De son côté, elle signale les faits ou phénomènes particuliers demandant une vigilance accrue, par l’intermédiaire de son référent.

 gend5

Les maires sont les relais majeurs entre la gendarmerie et les citoyens. Ils ont aussi la possibilité d’implanter une signalétique aux entrées du village. Dissuasive, celle-ci a pour but d’informer les personnes mal intentionnées  qu’elles arrivent dans un lieu où les citoyens sont particulièrement vigilants et solidaires, et bien sûr qu’ils signalent toute situation jugée anormale.

France 3 à BUIRE pour rencontrer le Maire.

France 3 à BUIRE pour rencontrer le Maire.

DSCF6723Jeudi 20 mars, si l’éclipse a fait faux bond, ce ne fut pas le cas d’une équipe de France 3 Picardie venue rencontrer Maurice DEMEAUX, Maire de Buire, ainsi qu’Eric VANTAL, Directeur de la voirie Départementale.

La commune de Buire et son Maire avaient été choisis pour illustrer un dispositif départemental mis en place par le Conseil Général de l’Aisne pour l’entretien et l’amélioration des voiries communales, le FDS (Fonds Départemental de Solidarité).

DSCF6716

Le reportage s’inscrit dans une série illustrant le rôle des Conseils Généraux en Picardie et donc dans l’Aisne. Il passera sur France 3 Picardie pendant la semaine prochaine, dans le Journal Régional, chaque jour étant consacré à un des reportages fait par cette équipe.

 

DSCF6717Les journalistes de France 3, guidés par Maurice DEMEAUX, ont longuement sillonné la commune pour découvrir les nombreux travaux d’amélioration de la voirie qui ont bénéficié de ce dispositif du FDS (parmi lesquels, dernièrement,  le rond-point Place Clichy avec la mise en sécurité de la circulation routière).

 

100_7010

Ensuite, à la mairie, ils ont interviewé M. DEMEAUX et E.VANTAL qui ont présenté les principes de ce dispositif de solidarité entre les communes pour le maintien en état des voiries communales du département (plus de 5000 km de voirie départementale et 5000 autres de voirie communale, l’Aisne compte beaucoup de routes que engendrent des frais non négligeables à des communes souvent de petite taille !)

 

Bien sûr, le sujet présenté sera court, ainsi que le sont les reportages de France 3, mais il sera, n’en doutons pas, très instructif pour tous ceux qui sont intéressés par le rôle du Conseil Général.

100_7008

Nous n’en avons pas la teneur et nous le découvrirons, comme tous, la semaine prochaine. Toutefois, nous pouvons affirmer que l’aspect de la commune dans son environnement a favorablement impressionné les reporters qui ont assez peu souvent l’occasion de nous rendre visite.

 

 

Histoire locale : Le Conseil Municipal de Buire au début de la Grande Guerre.

Histoire locale : Le Conseil Municipal de Buire au début de la Grande Guerre.

acte début guerre_18_08 recLe 3 août 1914, le Conseil Municipal de Buire se réunissait pour la première fois depuis le début du conflit en séance extraordinaire pour prendre une première décision concernant la vie quotidienne des habitants du village. La transcription est faite sur le cahier du Conseil le 18 août.

En 1914, la cité n’existe pas encore, puisqu’elle date du début des années 1920 avec l’essor du chemin de fer. Le village compte environ 350 habitants qui vivent surtout de la culture de la terre et des activités engendrées par la culture et le travail de l’osier en lien avec Origny-en-Thiérache. Inutile de préciser que la population est plutôt pauvre dans sa majorité, ce qui explique la décision prise par le Conseil Municipal en cette journée du 18 août 1914.

Le Conseil Municipal de l’époque, élu en mai 1912, compte 10 membres : François THUILLIER, maire – Pierre LEFEVRE, Adjoint – Alexandre CALMUS – Eugène COURTEVILLE – Gaston COURTEVILLE – Albert DRUBIGNY – Léon LEDUC – JulesLIMET – Ernest MAILLOT – Virgile PONCELET.

Vous pouvez consulter le document original en cliquant sur l’image. Pour aider à une meilleure lecture du document dont l’écriture est plutôt difficile à déchiffrer, voici une « traduction » du document dont nous vous prions d’avance de bien vouloir excuser d’éventuelles erreurs (que vous pourrez nous corriger en nous contactant sur l’adresse mail du site : mairie.buire.blog@orange.fr.

« L’an mil neuf cent quatorze, le 3 août, le Conseil Municipal s’est réuni en séance extraordinaire, au lieu  habituel de ses réunions, sous la Présidence de M. Thuillier, Maire.

Etaient présents MM. : Courteville Eugène, Calmus Alexandre, Lefèvre Pierre, Thuillier François, Maillot Ernest, Poncelet Virgile, Courteville Gaston, Limet Jules, Drubigny Albert.

Sur la proposition de M. le Maire, le Conseil, à l’unanimité, vote d’urgence une somme de 300 Francs, à prendre sur les fonds libres de la Commune, pour venir en aide aux familles nécessiteuses et particulièrement à celles dont le soutien a été appelé pour la Mobilisation Générale à défendre la patrie, et demande à M. le Préfet l’ouverture d’un crédit de pareille somme.

Délibéré en séance les jour, mois et an susdits : 

Suivent les signatures des membres présents (Léon Leduc étant absent à la réunion)

 

 

Aide aux déficients visuels : permanence de l’association « Le fil d’Ariane »

Aide aux déficients visuels : permanence de l’association « Le fil d’Ariane »

mal voyantDepuis janvier 2014, Le « Fil d’Ariane » (antenne de Laon), association loi 1901, tient une permanence mensuelle au CCAS d’Hirson, le quatrième mercredi du mois de 14H à 16H30, 55 rue de Lorraine.

Cette association s’adresse aux déficients visuels – aveugles et mal voyants – différentes formes d’aide à toutes les personnes concernées directement ou indirectement. Les services proposés sont gratuits et concernent :

  •  Informations sur les petits « trucs » qui facilitent la vie quotidienne.

  • Soutien moral par l’écoute et l’échange .

  • Détente avec la bibliothèque sonore, livres en gros caractères, braille.

  • Présentation de petit matériel adapté.

  • Initiation à la locomotion – déplacement à la canne.

  • Initiation au braille.

Pour plus d’informations sue cette permanence, vous pouvez contacter l’association au :

  • 06 26 68 44 91 (message oral, pas de SMS),

  • 03 23 20 49 14, les mardi et vendredi après-midi de 14H à 17H (permanence à Laon 9 rue du Bourg), ou laisser un message sur le répondeur,

  • par courriel : lefildariane.laon@orange.fr

 

Pour visiter leur site, cliquez sur le lien suivant : Site « le fil d’Ariane »

 

 

 

Les membres des commissions au Conseil Municipal

Lors du Conseil Municipal du 07 avril, les commissions ont été mises en place :

Le CCAS : Monsieur Maurice DEMEAUX, comme Président et Madame Pascale VALLERAND, Madame Valérie LIBAN, Madame Claudine REMERE, Madame Marie-Odile RELIGIEUX comme membres représentants de la commune.

Les représentants extérieurs au conseil Municipal sont Monsieur Jean-Pierre GRISOT, Madame Marie Lise GUETTIER, Monsieur Jacky BOCQUILLON, Madame Nadine HERNOUX.

La commission des finances : Monsieur Michael DURIN, Monsieur Jean-Michel KEUNEBROEK, Monsieur Pascal LECERF, Madame Pascale VALLERAND, Madame Catherine LEURETTE.

La commission des travaux et du personnel communal :  Monsieur Pascal LECERF, Madame Pascale VALLERAND, Monsieur Bruno BOURGEOIS, Monsieur Roger GUETTIER, Monsieur Olivier THOMAS, Monsieur Gérard CAMBRAYE.

La commission des fêtes : Monsieur Christian VIEVILLE, Monsieur Pascal LECERF, Monsieur Roger SOYEUX, Madame Pascale VALLERAND, Monsieur Bruno BOURGEOIS, Monsieur Roger GUETTIER, Monsieur Olivier THOMAS, Monsieur Gérard CAMBRAYE, Monsieur Michael DURIN, Madame Catherine LEURETTE, Madame Valérie LIBAN, Madame Claudine REMERE.

La commission environnement et cadre de vie :   Monsieur Pascal LECERF, Monsieur Gérard CAMBRAYE, Monsieur Roger GUETTIER, Monsieur Jean-Michel KEUNEBROEK, Madame Claudine REMERE

La commission scolaire :  Madame Pascale VALLERAND, Monsieur Gérard CAMBRAYE, Monsieur Michael DURIN, Monsieur Pascal LECERF, Madame Claudine REMERE, Madame Valérie LIBAN.

La commission des impôts directs :    Président : Monsieur Maurice DEMEAUX Représentant : Monsieur Michael DURIN     Titulaires : Monsieur Pascal LECERF, Monsieur Jean-Michel KEUNEBROEK, Madame Pascale VALLERAND       Suppléant : Monsieur Jean-Pierre LHOIR.

La commission des bâtiments communaux :   Monsieur Pascal LECERF, Monsieur Gérard CAMBRAYE, Monsieur Bruno BOURGEOIS, Monsieur Roger GUETTIER, Monsieur Olivier THOMAS

La commission de révision de la liste électorale :   Monsieur Christian VIEVILLE, Madame Pascale VALLERAND, Monsieur Jean-Michel KEUNEBROEK, Monsieur Michael DURIN, Monsieur Pascal LECERF, Monsieur Roger GUETTIER, Monsieur Bruno BOURGEOIS, Mr Gérard CAMBRAYE.

La commission communication et information : Monsieur Maurice DEMEAUX, Monsieur Michael DURIN, Monsieur Jean-Michel KEUNEBROEK, Monsieur Pascal LECERF, Madame Pascale VALLERAND, Monsieur Christian VIEVILLE, Madame  Claudine REMERE, Monsieur Roger GUETTIER.

Délégués au sein du P.L.U. (Plan Local d’Urbanisme) : Le Conseil Municipal désigne Monsieur Maurice DEMEAUX, Madame Pascale VALLERAND, Monsieur Pascal LECERF

Délégués au sein de l’APTAHR (Association de Pays Thiérache Aubenton Hirson Rural) : Le Conseil Municipal désigne Monsieur Christian VIEVILLE,  Monsieur Michael DURIN 

Délégués au syndicat intercommunal pour l’aménagement du bassin de l’Oise Amont : Le Conseil Municipal désigne Monsieur Pascal LECERF et Monsieur Roger GUETTIER, membres titulaire et suppléant

Délégués au syndicat intercommunal des auxiliaires de vie : Le Conseil Municipal désigne Monsieur Christian  VIEVILLE et Madame Marie-Odile RELIGIEUX, membres titulaires

Délégués au syndicat intercommunal des eaux d’Origny-en-Thiérache : Le Conseil Municipal désigne Monsieur DEMEAUX et Monsieur CAMBRAYE, membres titulaires pour faire partie dudit comité. Monsieur GUETTIER est désigné en qualité de suppléant.

Délégués au sein du CISPD (Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance) : Le Conseil Municipal désigne Monsieur Maurice DEMEAUX et Monsieur Jean-Michel KEUNEBROEK, membres titulaires et Monsieur Pascal LECERF membre suppléant

Dispositif de pré-plainte en ligne disponible.

Dispositif de pré-plainte en ligne disponible.

preplainteDepuis mars 2013, dans l’Aisne, il est possible, pour certaines plaintes, de télé-déclarer sur internet une pré-plainte. Ce dispositif est destiné à améliorer l’accueil de victimes d’infractions. Il permet un signalement immédiat des faits commis, tout en réduisant les délais d’attente dans les gendarmeries et commissariats, par la prise de rendez-vous pour signature du procès-verbal validant juridiquement la plainte.

 

Cette information, donnée en avril 2013 sur notre site, a été rappelée par le lieutenant Fennec d’Hirson sur Echo FM. Nous nous faisons donc de nouveau le relais de la mise à disposition au public de ce dispositif.

 

Les conditions suivantes doivent impérativement être respectées :

  • le fait de dénoncer mensongèrement à l’autorité judiciaire ou administrative des faits constitutifs d’un crime ou d’un délit, qui ont exposé les autorités judiciaires à d’inutiles recherches, est puni de 6 mois d’emprisonnement et de 7500 euros d’amende (article 434-26 du code pénal) ; il n’est bien entendu pas possible de faire cette déclaration de manière anonyme.
  • la déclaration que je veux effectuer ne doit concerner que des infractions d’atteinte aux biens commises par un ou des auteurs dont je ne connais pas l’identité ; quand l’auteur est connu de la victime, il faut prévenir directement le 17 ou le 112.
  • cette déclaration ne constituera une plainte qu’après que je me sois déplacé pour la signer dans une unité de gendarmerie ou un service de police.
  • ce mode de déclaration n’est pas adapté aux situations d’urgence pour lesquelles je suis invité à téléphoner immédiatement au 17 ou au 112.
  • Si l’auteur de la pré-plainte ne donne pas suite au rendez-vous choisi ou proposé, les données seront automatiquement effacées 30 jours après la réception de la déclaration.

Lorsque ces conditions sont réunies, vous pouvez vous connecter au site : https://www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr/  

Vous pourrez proposer ou choisir le jour du rendez-vous, ainsi que la brigade ou commissariat où vous souhaitez venir signer la plainte (Un gendarme vous contacte ensuite pour convenir du rendez-vous et les pièces à fournir)

Carte d’accès à la déchetterie

Carte d’accès à la déchetterie

déchetterie hirsonPour ceux qui ne l’auraient pas encore récupérée, il vous reste jusqu’au 31 janvier pour avoir votre carte à la déchetterie d’Hirson (les après-midis sauf le samedi toute la journée).

Passé cette date, vous la trouverez au siège de la Communauté de Communes des « Trois Rivières » située au Sémaphore, Bâtiment C, Espace Rotonde-Florentine à BUIRE 02500.

L’emploi de la carte personnalisée est maintenant nécessaire pour pénétrer dans l’enceinte de la déchetterie. Depuis plusieurs mois, on pouvait s’inscrire pour la confection de cette carte. C’est toujours d’actualité. Si vous n’avez pas fait cette démarche, il faut remplir une demande.

Ceux qui n’auraient pas encore rempli les formulaires pour établir cette carte, doivent penser à le faire rapidement, même si vous êtes des utilisateurs  éventuels (présentation aussi d’une pièce d’identité). Sans cette carte, l’accès n’est plus possible.

Carte Nationale d’Identité : validité prolongée de cinq ans

Carte Nationale d’Identité : validité prolongée de cinq ans

CNIEn date du 17 décembre 2013, la Préfecture de l’Aisne communique aux mairies la bonne nouvelle suivante :

Le gouvernement a annoncé l’extension de la durée de validité de la Carte Nationale d’Identité de 10 ans à 15 ans.

Le projet de décret relatif à la durée de validité prévoit l’entrée en vigueur de cette mesure au 1° janvier 2014 pour les cartes d’identité sécurisées délivrées à des personnes majeures.

Cette mesure sera également applicable aux cartes nationales d’identité sécurisées délivrées à des personnes majeures et en cours de validité au premier janvier 2014, c’est-à-dire aux CNI délivrées à des personnes majeures entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013.

Pour ces cartes, la prolongation de la durée de validité sera automatique et ne nécessitera aucune démarche de la part des administrés. En effet, la date de validité inscrite sur le titre n’aura pas besoin d’être modifiée pour que la validité soit prolongée de cinq ans.

Les cartes nationales d’identité délivrées à des personnes mineures conserveront une durée de validité de 10 ans.

En cas de projet de voyage hors de l’espace Schengen et de l’Union Européenne dans un pays qui accepte à ses frontières ce document (par exemple la Turquie, Tunisie, Maroc, Egypte …), les autorités de l’Etat de ces Pays ont été informés de la prolongation de la durée de validité du titre. Les personnes concernées sont aussi invitées à consulter pour de plus amples informations le site de conseils aux voyageurs du Ministère des Affaires Étrangères. Elles ont en outre la possibilité de télécherger sur les sites ministériels « diplomatie.gouv.fr » et « intérieur.gouv.fr » un document attestant de la prolongation de la validité de leur Carte Nationale d’Identité. Bien entendu, il est toujours possible de se munir du passeport.

Don du supermarché local : Pose d’une peinture de 10m X 3m au tennis couvert

Don du supermarché local : Pose d’une peinture de 10m X 3m au tennis couvert

DSCF4941Pendant deux jours, les employés communaux ont préparé le support et posé une peinture monumentale de 10m X 3 , en dix panneaux de 2m X 1.5m.

Cette œuvre, réalisée par des artistes d’Europe de l’Est pour le supermarché local, était exposée dans le magasin avant son agrandissement. L’ancien Directeur, Monsieur Raclot, entretenait des relations avec ces artistes qui ont réalisé plusieurs peintures et fresques à Hirson et dans les environs. Le nouveau Directeur de cet établissement, M.Puicouyoul, a souhaité faire don de cette production artistique à la commune de Buire et mérite à ce titre d’en être chaleureusement remercié.

Le thème de cette peinture, rappelant les activités sportives que l’on trouve dans la région, devait donc tout naturellement trouver sa place au Complexe Sportif. Sa taille hors normes demandant un support de grandes dimensions, c’est le court de tennis couvert qui a été choisi pour la recevoir.

Voici quelques clichés ainsi qu’une vidéo de la pose de cette représentation des sports pratiqués en Thiérache : pose peinture dans le tennis couvert