BUIRE : Maisons fleuries, passage du jury.

BUIRE : Maisons fleuries, passage du jury.

Après le premier passage du jury de printemps où une note sur 10  a été attribuée aux maisons dont l’entretien des espaces extérieurs a été remarqué, celui de début juillet où un premier repérage des maisons dont le fleurissement sortait de l’ordinaire, c’est le 30 juillet que la commission cadre de vie, les professionnels du fleurissement et les vainqueurs des années précédentes se sont réunis cette troisième fois.

 

Un tour de la commune a été fait, confirmant les premières impressions des deux premiers passages et incluant de nouvelles maisons qui présentaient un intérêt au niveau du fleurissement et l’aménagement extérieur.

Une note sur 20 a été attribuée lors de ce troisième passage. Ajoutée à celle du printemps, la note globale donne le classement 2018 dont les résultats seront donnés lors de l’apéritif communal de la fête aux meurons.

 

Tous les habitants dont les maisons auront été remarquées au printemps et en été recevront une lettre les encourageant dans leurs efforts et les invitant à venir le dimanche matin de la fête afin d’assister à cette remise de récompenses aux premiers classés.

 

 

 

Voici quelques images des fleurs qui embellissent notre commune. Elles ont été prises au hasard, ne reflétant en rien le résultat 2018. Certaines sont des fleurs communales, d’autres prises chez des personnes hors-concours (les conseillers municipaux n’ont pas le droit de participer au concours, leurs maisons sont systématiquement ignorées, même si elles sont remarquables ; c’est le seul moyen de garantir l’impartialité du jury).

 

BUIRE : l’accueil de loisirs se termine.

BUIRE : l’accueil de loisirs se termine.

Ce vendredi 3 août, l’accueil de loisirs des 7-13 ans de BUIRE, sous l’égide de l’APTAHR, se termine avec avec un bilan très positif.

 

Les quatre semaines ont vu une fréquentation record (53 enfants par jour en moyenne contre 40 l’an dernier).

Bien sûr, le beau temps a dominé pendant l’intégralité du mois et cela a beaucoup influé sur les activités proposées (en plus de l’effet coupe du monde de football). Beaucoup de plein air donc, et bien sûr du sport.

 

On peut citer en vrac  : course d’orientation, semaine Koh-Lanta, accrobranche, camping et bien entendu plusieurs séances de piscine à Hirson, Guise et Saint-Quentin…. Les jeunes auront profité à plein du soleil de cet été en pleine sécurité sous l’œil vigilant des animateurs.

Ce jeudi était consacré au spectacle proposé aux familles par l’ensemble des enfants et des animateurs avant de clôturer cette journée par une soirée barbecue, qui a permis à tous d’échanger dans une atmosphère conviviale.

 

Belle réussite de l’APTAHR avec cet accueil de loisirs encadré par l’équipe d’animateurs autour de Valentin et le personnel communal de BUIRE qui a œuvré efficacement à la réussite de ce mois d’animation pour les enfants qui ne partaient pas en vacances en juillet.

Tous en sont remerciés, avec la satisfaction du travail bien fait et cette belle réussite en terme de fréquentation, ce qui en dit long sur l’indice de satisfaction des enfants et des familles.

 

 

BUIRE : au restaurant scolaire, on redécouvre le son de la cloche du garde-champêtre.

BUIRE : au restaurant scolaire, on redécouvre le son de la cloche du garde-champêtre.

Les jours d’école, les enfants qui ne peuvent pas rentrer chez eux le midi sont accueillis au complexe sportif par le personnel communal.

Ce moment de la pause méridienne doit être un moment de loisirs en plus du repas et les agents de service l’ont bien compris. Lorsque le temps le permet, les enfants  peuvent jouer à l’extérieur en toute sécurité dans l’enceinte du complexe avant le repas.

 

Toujours à la recherche d’une idée, le personnel ne se satisfaisait pas de rassembler toute la petite troupe au coup de sifflet pour le déjeuner.

 

Ils ont donc eu l’idée de génie de réveiller l’ancienne cloche du garde-champêtre qui n’avait plus tinté depuis au moins 40 ans. Cette brave cloche lui servait pour avertir la population des arrêtés municipaux, décrets préfectoraux et ordres de mobilisation générale). L’ancêtre du site internet, en quelque sorte…

 

Peut-être  celle-ci a-t-elle servi pour annoncer la mobilisation générale en 1914, vraisemblablement celle de 1939. Le dernier à l’avoir activée est sans doute M.LEFEBVRE, le père de Jean-Luc jeune retraité de la commune.

Avec la bénédiction de Maurice DEMEAUX, la  cloche a repris du service pour le plus grand bonheur des enfants … et des riverains ravis de l’initiative !

 

 

BUIRE : toilette de printemps pour la locomobile.

BUIRE : toilette de printemps pour la locomobile.

La locomobile trône depuis plusieurs années au rond-point place Marcadet, à l’entrée de la cité.

Cette machine à vapeur était montée sur roues, ambulante et sur la poulie de laquelle on plaçait une courroie  susceptible d’exécuter diverses opérations mécaniques dans l’industrie et l’agriculture.

Don de M. RACLOT quand il était directeur du magasin Leclerc, cet engin a perdu une bonne partie de son lustre avec le temps.

Depuis peu, un travail de restauration est entrepris par l’intermédiaire du PLI (Plan Local d’Insertion).

Deux semaines de travaux sur cet outil-symbole à la fois du passé ferroviaire et rural de notre commune sont prévues.

BUIRE Infos spécial fleurissement.

BUIRE Infos spécial fleurissement.

Trois ans, c’est l’âge de la deuxième fleur obtenue par la commune comme reconnaissance des efforts en matière de fleurissement et d’aménagement de l’espace public.

 

 

Bien de l’eau a coulé sous les ponts depuis ces trois années. Les mesures d’économie, de non reconduction des contrats aidés ainsi que les lois en faveur de l’environnement impactent toutes le domaine de l’entretien des espaces verts et floraux.

 

La commune de BUIRE reste néanmoins fidèle à la qualité du cadre de vie, bien aidée en cela par de nombreux habitants qui entretiennent leur lieu de vie et l’embellissent.

 

 

Actuellement, vous recevez dans votre boîte aux lettres le numéro de Buire Infos « spécial Fleurissement ».  En voici la version numérisée. Bonne lecture ! Buire Info 62 avril 2018 spé fleurissement

 

BUIRE : La fibre optique arrive, début des travaux.

BUIRE : La fibre optique arrive, début des travaux.

On en parle depuis plusieurs mois, mais voilà, c’est parti. Les travaux d’installation de la fibre optique par l’USEDA (Union des Secteurs d’Énergie du Département de l’Aisne) ont commencé à BUIRE.

 

 

La fibre optique va permettre à ceux qui le désirent d’opter pour une réception d’internet à très haut débit, très utile en particulier pour le fonctionnement rapide de plusieurs appareils connectés en même temps (ordinateur, smartphone, TV par internet…)

Une réunion d’information avec les élus  a eu lieu le 8 mars à la Mairie avec les techniciens chargés des installations, Y de MOLINER, Président de l’USEDA, Maurice DEMEAUX maire et Pascal LECERF adjoint aux travaux.

 

C’est par la cité, rue Bocquillon, que les techniciens ont commencé la pose de la fibre, en aérien.

Les travaux devraient durer trois mois (une partie en sous terrain et une autre  aérienne). Ensuite 3 mois de délai sont prévus pour l’information auprès des opérateurs .

La commercialisation pourrait donc intervenir, si il n’y a pas de problème technique majeur,  aux environs du mois d’octobre.

Pour l’instant, tous les fournisseurs d’accès à internet (FAI) ne se sont pas positionnés pour proposer la fibre sur le réseau de l’USEDA, mais la liste est évolutive et certains fournisseurs importants sont pressentis. Vous pouvez suivre consulter la liste ici : http://raiso02.fr/operateurs/ , ainsi que des renseignements sur le déploiement de la fibre optique dans l’Aisne.

 

Voici un lien pour vérifier, dans quelques semaines ou mois, si votre habitation est éligible à la fibre : https://e-ftth.axione.fr/eligftth3/gui/public/carte.htm

 

Il vous suffira de rentrer votre adresse exacte pour avoir le renseignement. Il est bien sûr encore trop tôt, les travaux débutent à peine !

BUIRE : Permanences rénovation énergétique secteur d’Hirson en 2018

BUIRE : Permanences rénovation énergétique secteur d’Hirson en 2018

Des permanences d’information « rénovation énergétique dans l’habitat » sont mises en place pour le secteur d’Hirson en 2018.

 

Elles auront lieu à la mairie d’Hirson les deuxièmes mardis de chaque mois  de janvier à décembre, de 10H30 à midi..

Pour ceux qui veulent effectuer ce type de travaux sur leur habitation, sachez que des subventions, des primes et des prêts peuvent être mobilisés. Soyez informés sur la maîtrise de l’énergie pour votre habitation !

Sur le document ci-après, les dates exactes de ces permanences et le contact de l’organisme (SOLIHA Aisne) : Permanences info rénovation énergétique secteur d’HIRSON en 2018.

BUIRE : A partir de novembre, le PACS se signera en mairie.

A partir de novembre 2017, la signature du Pacte civil de solidarité (Pacs) ne se déroulera plus au tribunal d’instance, mais à la mairie du lieu de résidence commune.

 

Il en a été décidé ainsi dans le cadre de la loi sur la modernisation de la justice datée du 19 novembre 2016.

 

A BUIRE, le tout est mis en œuvre pour la mise en place de ce nouveau service. Nous vous mettrons au courant des démarches à accomplir dès que possible. Le secrétariat de mairie peut déjà être consulté à ce sujet.

Maurice DEMEAUX récompensé par le ministère des sports.

Maurice DEMEAUX récompensé par le ministère des sports.

C’était bien à son tour de se voir récompensé ! Depuis plus de trente ans maintenant, Maurice DEMEAUX maire de BUIRE œuvre pour permettre aux sportifs de s’épanouir dans notre petite commune, dans un esprit très ouvert en direction des différents clubs.

Son plus bel exploit reste sans doute la création du complexe sportif qui date maintenant de 25 ans. Critiqué par certains, raillé parfois, Maurice a tenu bon pour doter notre commune d’un équipement multisports. Quelques années après, on mesure la qualité de sa vision, avec son conseil municipal de l’époque, quand on rencontre tous ces jeunes sportifs (plusieurs centaines de licenciés dans une commune de 900 habitants !).

Après plusieurs années de rodage, le complexe est devenu le centre de nombreuses activités en faveur de la jeunesse : il rend service aux clubs sportifs avec ses équipements, mais aussi au centre social APTAHR avec l’organisation des ALSH et diverses animations d’associations, aux établissements scolaires avec l’accueil de manifestations sportives scolaires, à la Prévention de la Délinquance, et on en passe…

Le Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports ne s’y est pas trompé. Jean-Jacques THOMAS a eu le plaisir de remettre à Maurice DEMEAUX  une lettre de félicitations pour les « services rendus à la cause de la jeunesse, des sports et de l’engagement associatif ».

Le symbole est fort, cette remise se faisant devant les sportifs récompensés lors de la réception annuelle du dimanche de la fête communale.

Vignette crit’air obligatoire pour circuler dans certaines grandes villes au 1° juillet 2017.

Vignette crit’air obligatoire pour circuler dans certaines grandes villes au 1° juillet 2017.

La décision a été prise de créer un « certificat qualité de l’air » pour les véhicules construits après le 1° janvier 1997.

 

Dès le 1° juillet 2017, les véhicules non porteurs de la vignette crit’air pourront être verbalisés dans certaines villes. En cette période de vacances, nous pouvons tous traverser ou nous rendre dans ces villes. Il convient donc maintenant de se munir de cette vignette.

 

Tous les véhicules routiers sont concernés : deux roues, trois roues, quadricycles, véhicules particuliers, utilitaires, poids lourds dont bus et autocars.

 

Elle n’est pas applicable aux voitures mises en circulation avant le 1er janvier 1997 (et aux 2 roues mis en circulation avant le 1er juin 2000) qui ne pourront plus rouler dans ces villes pendant la journée.

 

 

Pour pouvoir rouler dans les ZCR (zones à circulation restreinte certaines) des  villes qui les ont mises en place,  les véhicules devront être munis d’une pastille de couleur munie d’un chiffre, selon le degré de rejet de particules et donc de l’émission de polluants atmosphériques. Il y a 6 classes de véhicules, en fonction de l’âge et le type d’énergie employé notifiés par la carte grise. Pour plus de renseignements, voir le site suivant : Développement durable : un certificat de qualité de l’air

Cette vignette permettra de réguler la circulation les jours de pollution importante.

Nous sommes bien entendu tous concernés si nous désirons nous rendre dans les villes ou les zones de ces villes appliquant cette obligation.

 

Pour se procurer la vignette correspondant à un véhicule, le demande doit être faite par internet ou par courrier. Le prix est de 4,18 € (comprenant les frais d’envoi) par vignette et donc par véhicule. Vous pouvez commander la vignette crit’air ou demander le formulaire papier en suivant ce lien : certificat-air.gouv.fr/demande/cgu

 

Paris est bien sûr concernée par ces  zones à circulation restreinte. La vignette crit’air y est obligatoire depuis le 16 janvier 2017 (une période d’adaptation est prévue). A Grenoble, cette obligation date du 1° novembre 2016 (les 49 communes de l’agglomération sont concernées)

 

 

Les villes qui peuvent maintenant aussi mettre en place rapidement ces zones  sont celles qui disposent d’un plan de protection de l’atmosphère (PPA).

 

En fait, toutes les agglomérations où les pics de pollution sont fréquents pourraient l’adopter pour mettre en place des dispositifs de circulation restreinte. Ce sera aux élus et préfets des zones concernées de décider.

 

Voici la liste des agglomérations couvertes par un PPA : Avignon, Béthune, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Douai-Lens, Grenoble, Lille, Lyon, Marseille-Aix-en-Provence, Metz, Montpellier, Nancy, Nantes, Nice, Orléans, Pointe-à-Pitre-Les-Abymes, Rennes, Rouen, Saint-Etienne, Strasbourg, Toulon, Toulouse, Tours, Valenciennes. Cette liste n’est pas exhaustive.