Un projet étudiant : La requalification de l’espace Rotonde-Florentine-Remise d’entretien

prépa expoEmilie DRUBIGNY est une enfant du village de BUIRE.

 Toute sa jeunesse, elle a grandi au contact d’une friche industrielle dont le « fleuron » est la tour Florentine, environnée d’une grande Rotonde et d’un immense atelier, entre BUIRE et HIRSON.

 

site actuel    vue d'ensemble projet 3D

Bien sûr, elle n’a pas connu le passé cheminot de cet ensemble si imposant et tellement intrigant, elle qui représente une synthèse de notre commune, avec un grand-père paysan et l’autre employé du chemin de fer !

Lorsqu’elle a choisi son orientation pour des études supérieures, elle a opté pour l’architecture. Elle a dû bâtir un projet pour l’examen du diplôme d’état d’architecte. Tout naturellement, ces édifices si prégnants dans la mémoire locale se sont imposés à elle :

– « Le dépôt (du chemin de fer) a fait la ville autrefois, maintenant, c’est l’inverse ».

dépôt vapeur 1950   4 photos site

En effet, depuis plusieurs années, une partie de ces friches est réhabilitée en espace d’activités,commercial et sportif avec un parc piétonnier. Mais rien n’est encore prévu  pour ces constructions.

site maquette   situation géographique buire vue avion

A partir de cette constatation, Emilie s’est focalisée sur les trois bâtiments pour imaginer une requalification avec intégration dans le tissu urbain.

Une autre observation l’a interpellée : Un tel ensemble Tour Florentine, Rotonde Lafaille de 1948 ainsi qu’une remise de grand entretien de 150 m de long sur 44 m de large est tout simplement… unique en France !!

 

C’est donc le résultat de sa vision pleine de fraîcheur qu’Émilie est venue expliquer aux élus de la commune et que nous vous présentons ici ; un rêve, sans doute, mais un regard intelligent sur un futur inventé digne d’intérêt, ne serait-ce que par sa qualité. Bien entendu, il n’est pas question ici de faisabilité, mais d’une imagination qui donne à penser.

réponse questions     Emilie prépa expo

Tout d’abord, elle a recherché les plans des ces locaux et a trouvé un interlocuteur attentif en la personne de Marcel BOULEAU, Président de l’association Ecorail, garant de la mémoire du passé ferroviaire des communes de Buire et d’Hirson. Depuis de longues années, il collectionne les documents relatifs à cette époque et à ce secteur d’activités. Il a ainsi pu aider de nombreux étudiants à réaliser nombre de thèses et mémoires sur ce sujet.

Mais, contrairement aux historiens qui sont d’habitude intéressés par ce thème, c’est une vision d’avenir qu’a voulu proposer Emilie, et… c’est réussi !!!

Du passé, elle a gardé la situation, des lignes, des mouvements pour les moderniser et les magnifier en proposant une requalification du site.

plan de masse projet   plan et circulations

Elle lui voit une vocation de trait d’union entre les deux communes, par une circulation douce, afin d’organiser le flux piéton avec un axe vert, des aménagements paysagers et des déplacements piétons traversant les deux bâtiments.

site animé  anim halle et rotonde

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             Gardant à la Florentine sa vocation de « phare » du site, elle s’est penchée sur la remise d’entretien, la transformant en passage commerçant avec un grand magasin , gardant le dessin des anciennes voies pour assurer la circulation et des cellules commerciales, sur le côté face à la rotonde qu’elle propose d’ouvrir pour une perspective vers les deux autres édifices. L’arrière de la remise, côté Buire, étant réservé aux livraisons, comme l’indique sa proximité avec la « voie pénétrante ».

Quant à la Rotonde, elle propose un espace culturel modulable, avec des cloisons mobiles supportées par des ponts roulants, gardant le concept d’outil originel.

Sur ce large arc de cercle, elle a le souci de garder des transparences trois portions d’espace seulement étant fermés, ayant pour fonction : une salle multimédia, un auditorium et un restaurant. En modularité, elle voit des salles de réunion.

C:UsersPaulineDesktopPFE EMILIEautocadPLANS FINAUX MILIEl   C:UsersPaulineDesktopPFE EMILIEautocadPLANS FINAUX MILIEl

C’est un rêve qui n’a pas été chiffré, mais qui est bien séduisant qui a permis à Emilie de réussir son examen et de devenir Architecte Diplômée d’État. Félicitations à elle et… merci de nous avoir proposé cette conception personnelle si rafraîchissante !!

Les commentaires sont fermés.