BUIRE : parcours karaté de Jade CAZE : une élève karatéka mise à l’honneur

Les débuts de Jade

Jade a commencé le karaté le 3 septembre 2014 à l’age de 5 ans au « Buire Wado ryu karaté » à BUIRE qui se nomme désormais le KARATÉ CLUB BUIRE VERVINS dans le cours de BABY KARATÉ.

« Au début , j’étais une petite fille très timide, souligne Jade, mais grâce au karaté je prends confiance en moi. Le karaté me permet de mieux gérer ma peur et mon stress. »

Jade a commencé  la compétition par le kata à sa troisième saison.

Saison 2016/2017 :

  • 11 décembre 2016 (catégorie poussine) à Soissons : 3ème à la Coupe de l’Aisne en kata.
  • 11 février 2017 (catégorie poussine) à Ham : Vice Championne à la Coupe Honneur en kata.

Saison 2017/2018 :

  • (catégorie poussine ) à Vervins : 3 ème à la Coupe de l’Aisne en kata.
  • 18 Février 2018 (catégorie poussine ) à Compiègne : 3 ème  la Coupe de Picardie en kata.

Saison 2018/2019 :

Jade pratique désormais le combat et le kata.

  • 16 décembre 2018 (catégorie pupille moins de 45 kgs) à Soissons : Championne de l’Aisne  en kata et combat.
  • 2 février 2019 (catégorie pupille) à Crépy en valois : 3 ème à la Coupe de Picardie Élite en kata.
  • 3 février 2019(catégorie pupille moins de 45 kgs) à Crépy en Valois : Championne de Picardie Elite en combat.
  • 16 mars 2019 (catégorie pupille moins de 45 kg) à Wasquehal: 3 ème à l’Open Hauts de France en combat.
  • 31 mars 2019 (catégorie pupille) : Vice Championne à l’Open des jeunes en kata.

« Je tiens vraiment à féliciter Jade, nous confie David DEMARLY professeur  de karaté et coach ; quand elle a commencé le karaté c’était une fille extrêmement timide. Elle a su vaincre sa timidité et j’en suis ravi. Du coup ça lui a permis de pouvoir avancer. Elle a commencé par la compétition kata et depuis cette année, cette jeune fille pratique aussi  le combat en compétition. Cette année , elle est même revenue avec une médaille à l’Open Hauts-de-France, c’est magnifique!!! Continue dans cette voie, Bravo. »

« C’est grâce  à mon professeur David DEMARLY que j’ai pu faire tout ça car même si c’est parfois difficile, il sait trouver les mots quand j’ai des moments de doutes et de démotivation. Je suis super contente et très fière de ramener des médailles. J’aimerais bien plus tard devenir ceinture noire même si je sais que c’est beaucoup de travail, pour pouvoir assister mon professeur dans ses cours. Un énorme merci à mes parents et mon professeur. »

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.