BUIRE : les vœux du maire.

Ce sont environ 150 personnes qui ont répondu à l’invitation du Maire et du Conseil Municipal ce vendredi 5 janvier pour la cérémonie des vœux à la population et aux « forces vives » qui accompagnent quotidiennement la commune.

 

Tout d’abord, Pascale VALLERAND première adjointe a présenté les vœux du Conseil à Maurice DEMEAUX et à sa famille.

Le bilan présenté est des plus positifs, et on voit regretter pour la première fois de la soirée (ce ne sera pas la dernière) la menace qui pèse sur les emplois aidés si utiles toute l’année tant pour les services aux particuliers que pour les services techniques d’une commune de la taille de BUIRE.

Leur importance est omniprésente dans ce bilan et chacun se rend bien compte que leur disparition programmée va laisser un vide qui sera forcément préjudiciable à la commune, mais aussi aux personnes qui en bénéficient et sont ainsi reconnues dans leur utilité sociale et leur dignité.

Mme VALLERAND retrace les services rendus à toutes les générations, les jeunes avec les centres de loisirs, le spectacle de Noël, les animations au cours de l’année (Pâques..), les aînés avec le repas et le colis de fin d’année (avec le CCAS), les fêtes communales, la participation au téléthon et autres activités avec le Foyer Rural.

Elle rend aussi hommage aux enseignantes de l’école communale sous la direction de Mme AUBRY, pour les remercier de leur implication dans la vie communale, en particulier pour leur participation dans le domaine du devoir de mémoire (présences aux expositions de Mme RÉMÉRÉ avec les élèves et lors des cérémonies patriotiques pour inciter les enfants à chanter l’hymne national).

Elle invite aussi l’assemblée à avoir une pensée pour les Buiroises et Buirois qui nous ont quitté en 2017 : Jacqueline COLLETER, Paulette ROBERT, Madeleine LEFEVRE, Marie-Louise LEROY, Manoel MOZIN, Claude DELPLANQUE et Monique BOUVART.

Avant de réaffirmer le soutien du Conseil à Maurice DEMEAUX et l’énergie renouvelée pour poursuivre la mission commune, elle informe les présents du recensement qui commencera d’ici quelques jours à BUIRE (voir l’article spécifique). Elle termine par cette citation :

« Si certains lisent le Passé, D’autres prédisent l’Avenir

Assurons ensemble notre Présent »

 

Maurice DEMEAUX prend ensuite la parole, d’abord pour remercier des vœux reçus, remercier les personnes présentes en leurs diverses qualités et ensuite formuler les siens, pour la trente-quatrième fois.

D’entrée, il insiste sur la période difficile vécue par les communes, cellule élémentaire de la démocratie car en contact direct entre les citoyens et les élus, sans artifice ni intermédiaire ; cette cérémonie en est l’exemple, permettant de rendre compte des actions de l’année écoulée et  de faire part des projets de l’équipe municipale et intercommunale.

Il souhaite ensuite la bienvenue aux nouveaux habitants et rend hommage à ceux qui nous ont quittés, avec une pensée particulière pour cette année 2017 qui a vu la disparition de trois responsables d’entreprises buiroises qui ont contribué chacun à leur manière à l’épanouissement de notre commune.

Il rappelle ensuite que BUIRE mérite le slogan de « village où il fait bon vivre » et réaffirme que, tant que sa santé le permettra, il continuera à mettre toute son énergie avec son équipe, où l’amitié n’est pas un vain mot, à poursuivre l’action et à faire prospérer la commune.

Ensuite, il insiste sur les contraintes budgétaires et administratives (subventions moins favorables par exemple) qui sont un des éléments de la société qui s’annonce et appelle ses collègues maires à la mutualisation des moyens et des savoir-faire afin de réaliser des économies et faciliter la réalisation des indispensables investissements. 

 

Il rappelle aussi la nécessaire modification des manières de fonctionner suite aux nouvelles orientations politiques et financières et qui  impactent tous les acteurs de la vie locale, élus, employés communaux, enseignants, y compris les responsables associatifs et sportifs et aussi les citoyens. La réduction des emplois aidés ne permettra plus les mêmes accompagnements ni les mêmes conditions de présences à travers les différentes activités. C’est un nouveau défi posé à chacun dans son domaine auquel il faut répondre positivement.

 

Par exemple, la fin de l’utilisation des produits phytosanitaires pour l’entretien des trottoirs et caniveaux doit amener les habitants à faire preuve de civisme en réalisant eux-mêmes cet entretien, participant ainsi à la propreté de la commune et le maintien du cadre de vie.

 

Maurice fait ensuite le bilan des travaux réalisés en 2017,  travaux de voirie au cours desquels le personnel communal a pris sa part et a permis de baisser les coûts, éclairage public, bâtiments communaux (mairie et groupe scolaire), agrandissement du cimetière, élagages, achats de matériels … travaux qui ont fait l’objet d’articles sur ce site tout au long de l’année. Les réalisations en terme d’environnement, cadre de vie et devoir de mémoire (concours des villages fleuris , expositions lors des manifestations patriotiques avec plus de 300 visiteurs à celle de novembre)

Il retrace aussi les événements et activités qui ont ponctué l’année, le travail des associations et clubs sportifs (en rappelant que BUIRE compte 450 licenciés pour 900 habitants, ce qui est remarquable), l’utilisation intensive du complexe sportif (dont le seul poids du fonctionnement sur la commune devra être discuté), la bibliothèque maintenant fonctionnelle et ouverte les mercredis après-midi…

Il remercie les administrations, organismes, associations et personnel communal qui permettent ces réalisations.

Il continue son exposé la nécessité de préserver l’emploi existant (environ 220 sur les activités et de service, stabilité), par les réalisations de la communauté de communes partenaire des communes, l’arrivée de la fibre optique qui a pris un peu de retard mais doit avancer rapidement en 2018.

Enfin, il termine avec les projets pour 2018, en terme de voiries, de travaux à la mairie, d’entretien des bâtiments communaux, la création d’un bureau pour la directrice d’école, la fibre optique …

Tous ces sujets seront développés avec le vote du budget et au cours de leurs réalisations.

Enfin, Jean-Jacques THOMAS, président de la Communauté de Communes des Trois Rivières conclut cette sympathique cérémonie en développant aussi l’importance des emplois aidés dans la vie quotidienne des communes, leur utilité sociale et le respect de leur dignité. Il redit l’amitié qui lie les élus et les communes et développe sur l’évolution de la zone de la CC3R.

Après ces interventions et la remise d’une récompense aux habitants qui ont illuminé leur habitation pendant les fêtes, les participants partagent le verre de l’amitié

 

 

 

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.