APTAHR : outil de développement social local au service de son territoire rural.

Un outil intercommunal :

Les premiers porteurs du projet du centre socioculturel APTAHR sont les communes qui, à partir de leurs cotisations fixées par le conseil d’administration à hauteur de 1.30€ par habitant, permet de capter sur le territoire rural des financements pour plus de 400 000€ et donc des actions en direction des enfants, jeunes, scolaires, familles, seniors et associations des 25 communes, soit une population de 12 000 habitants.

Le projet centre socioculturel APTAHR n’est donc pas un projet qui coûte ! mais un projet qui rapporte des financements sur son territoire.

Un peu d’histoire :

Né de l’initiative des communes en 1980, l’APTAHR avait pour vocation de coordonner des activités culturelles, de loisirs et d’animations à l’échelle des 2 cantons d’Aubenton et d’Hirson Rural. Le projet s’est développé et est devenu centre social agréé par la Caisse d’Allocations Familiales en 1994.

Qu’est-ce qu’un centre social ?

Un centre social est un lieu et un projet. Il est la convergence d’initiatives d’habitants, de services développés en cohérence avec le territoire. C’est un projet qui prône la participation de tous : habitants, élus, associations, partenaires et qui capte de par la qualité de ses projets des financements multiples.

Un projet centre social ou socioculturel est un projet qui de par sa qualité, son expertise, son impact et sa démarche participative, reçoit l’agrément de la Caisse d’Allocations Familiales pour une période de 4 ans renouvelable. Cet agrément ouvre droit à des subventions spécifiques de la CAF destinées au fonctionnement global et aux actions.

Comment fonctionne le centre socioculturel APTAHR ?

Le centre socioculturel APTAHR est une association de loi 1901 composée d’un conseil d’administration de 3 collèges : USAGERS, ASSOCIATIONS, COMMUNES, plus un collège membres de droits.

Ce conseil d’administration renouvelle chaque année son bureau.

Quel est le coût pour les communes ?

Chaque commune signe une convention d’adhésion annuelle dont le coût est de 1.30€ par habitant.

Une seconde convention annuelle correspond aux accueils de loisirs et aux sorties jeunes. Par la signature de cette convention, les familles bénéficieront du tarif : «communes conventionnées» qui sera par exemple de 46€ par enfant et par semaine avec repas (tarif 2018 hors aide CAF ou MSA) au lieu de 83,50€. Avantages aussi pour les jeunes participant aux sorties.

Quelles sont les actions proposées par le centre socioculturel APTAHR ?

Le centre socioculturel propose des actions au sein de son principal local (sur le site de l’abbaye de Saint Michel), mais se déplace également dans les communes accueillantes. La majorité des actions proposées sont gratuites. Elles sont à destination des familles, enfants, parents, seniors et associations. 

Pour les enfants (0/10 ans), l’APTAHR met en place des actions avec les parents dans le cadre d’ateliers parents enfants :

– Le rendez-vous des bambins pour les 0 à 36 mois,

– Les récréapt’ART pour les 4/10 ans

– Les anim’à Thèmes pour les 3/8 ans

– Des actions avec les scolaires sont mis en place (activités culturelles, environnementales, pédagogiques …)

– Les accueils de loisirs pendant les vacances d’avril et d’été

Pour les jeunes (de 11 à 17 ans) :

– Club jeunes hebdomadaire sur la commune de Saint Michel

– Sorties jeunes : (Concerts, activités innovantes, rencontres d’autres jeunes, activités sportives, …)

– Séjours jeunes en France ou étranger dans le cadre de projets

– Événements jeunes sur le territoire : rencontres, fête de la jeunesse, concerts …

– Accompagnement à la formation BAFA

– Accompagnement de projets et obtention de bourses

– Accueils de loisirs

– Référents « Promeneurs du net » (animateurs disponibles, pour les jeunes face aux dérives et questionnements d’internet)

Pour les familles :

– Médiation familiale et orientation,

– Parents d’aujourd’hui, pas toujours facile ! (Ateliers thématiques animés par la coordinatrice famille ou un intervenant extérieur),

– Accompagnement aux démarches sur internet : ENT, sites administratifs CAF, CPAM …

– Sorties familles.

Pour les seniors :

– Animation d’Système d’échanges Local,

– Activités thématiques « bien-être »,

– Atelier « Mémoire partagée »,

– Actions intergénérationnelles,

– Ateliers numériques seniors.

Pour les associations :

– Prêt de matériel,

– Facilitation administrative, recherche de financements, soutien à la communication …

Pour tous :

– Ateliers culturels : Broderie, couture, atelier d’écriture, café des seniors

– Coordination d’événements : Fête de la jeunesse, Rencontres Intercantonales, Thé dansant Solidaire, festival du conte, Noël de l’APTAHR …

Comment être informé des actions proposées par le Centre Socioculturel APTAHR ?

Vous pouvez vous rendre sur le site internet de l’APTAHR : www.aptahr.fr

Vous abonner et recevoir la lettre d’info qui parait tous les 2 mois.

Suivre l’actualité des secteurs familles et jeunes sur les profils « facebook » des coordinateurs.

Nous contacter par mail :aptahr2@orange.fr

Tout simplement nous appeler au 03.23.98.693.93 ou venir nous voir dans nos nouveaux locaux situés à l’arrière du site de l’Abbaye de Saint Michel.

BUIRE : succès du premier salon des créateurs et artisans.

Dimanche 31 mars, malgré le changement d’heure, le complexe sportif de BUIRE ouvrait ses portes dès 7h30. Les premiers rayons du soleil annonçaient une belle journée.
Les premiers artisans et créateurs arrivaient de tous lieux : Valenciennes, Tournai, Vervins, la Capelle, Maubeuge etc….
Les 30 exposants ont pris place et décoré leur stand afin d’accueillir au mieux les visiteurs.

Vers 10h, les élus ont fait les choses en règle en coupant le ruban tricolore et annonçant ainsi le début de ce nouvel événement BUIRE : autour de Maurice DEMEAUX maire, on pouvait noter la présence amicale de Jean-Louis BRICOUT député, Jean-Jacques THOMAS président de la CC3R, les adjoints au maires et les responsables et bénévoles du Foyer Rural, chevilles ouvrières de cette organisation, bien aidés en cela par le personnel communal.

Les élus ne se sont d’ailleurs pas fait prier pour découvrir les stands, devisant avec les exposants et s’intéressant aux créations.

Près de 350 visiteurs sont venus admirer les différents stands et aussi faire leurs achats pour Pâques.
Les bénévoles du Foyer Rural ont également œuvré sans discontinuer : gaufres, croques, sandwichs, café et jus de fruits à tout petits prix ont permis à tous de se restaurer et passer un bon moment.
Vers 18h, la fin du salon a vu tout ce petit monde se séparer mais rendez-vous est pris pour une deuxième édition. Un dimanche fait de joie et de réussite….que du bonheur !