BUIRE : la bibliothèque municipale déménage.

Grande activité ces jours-ci autour de l’école de la commune. La bibliothèque qui se trouvait dans la salle polyvalente de l’école a fait ses bagages pour traverser la cour et se retrouver à présent à l’entrée de l’école dans la salle qui abritait auparavant les cours d’informatique (donnés désormais à Hirson).

Sous l’œil vigilant de Claudine, conseillère municipale et responsable bénévole de la bibliothèque qui découvre les nouveaux locaux, les employés municipaux ont fait diligence pour démonter et remonter les étagères, afin de transporter les lives et tout replacer pour que le public ne subisse pas une fermeture trop longue de sa bibliothèque.

Même Maurice DEMEAUX a mis la main à la pâte pour que la réinstallation soit plus rapide. Merci à tous pour cette rapidité dans le transfert qui aura pu être accompli sous le soleil, évitant l’humidité ennemie jurée des ouvrages en papier.

BUIRE : affluence record pour l’ALSH de Buire.

Depuis plusieurs années, le « centre aéré » APTAHR de BUIRE ouvre aussi ses portes au printemps, pendant les vacances de Pâques.

Ces deux semaines ont vu une affluence record, plus de cinquante enfants étaient présents certains jours, encadrés par l’équipe d’animateurs dirigés par Rémy DOUBLET, les repas et l’entretien des locaux étant sous la responsabilité du personnel communal.

Bravo et merci à tous ces personnels qui ont permis aux jeunes de se retrouver autour d’activités adaptées dans une ambiance très sympathique.

BUIRE : Avec le printemps, on prépare les parterres.

Au mois d’avril, il faut bien sûr se méfier des températures et de la pose de plantes gélives. Les saints de glace sont mi-mai, et dans notre région les gelées tardives sont fréquentes, même si les journées peuvent être chaudes, comme ces jours-ci.

Cependant, avant de semer et de faire les repiquages, c’est le moment de préparer le terrain, de nettoyer les parterres des herbes indésirables. C’est ce à quoi s’activent les employés communaux affectés aux espaces verts dès maintenant.

BUIRE : CTTB, superbe victoire des filles en Nationale 3.

NATIONALE 3  -Dames – Poule A : Entente SARS POTERIE BUIRE 1 – KREMLIN-BICÊTRE 08-03

Superbe victoire dans une salle surchauffée ce samedi après-midi à BUIRE. Les Filles de l’entente SARS-BUIRE recevaient au titre de la cinquième journée du championnat par équipes de Nationale 3 la redoutable équipe de la région parisienne du KREMLIN-BICÊTRE. Après avoir « raté » leurs prestations lors de la précédente journée, les filles avaient à cœur de se reprendre à domicile. Un bel esprit, une combativité sans faille et un public nombreux venu les encourager, tel fut donc le programme de cet après-midi sportif. Après les premières victoires de Lucie, Selena et Justine sur leurs adversaires respectives, elles mênent 3.1. Seule Valentine échoue de très peu (09-11) à la belle sur la 11-32. Mais à force de volonté, elle est récompensée par une belle victoire sur la seconde rotation. Les doubles sont quant à eux remportés de belle manière et aggravent le score pour le fixer à 7-3. En leader, Justine et Selena ne lâchent rien et permettent à cette jeune équipe de remporter leur première victoire, et quelle victoire, en NATIONALE 3 !! Dans la course au maintien, elles sont désormais prêtes !

Régional 3- Poule I : Le CATEAU CJTT 1 – CTT Buire 1 08-06

Nouvelle défaite sur le plus petit des écarts pour l’équipe 1 Masculine de CTTB face à une équipe solide du CATEAU. Malgré le carton plein de Pascal VIEVILLE, les points d’Alban NOIRON et de Christophe SIMON, les locaux s’imposent et mettent en difficulté le maintien qui se jouera certainement lors de la dernière journée. Tous à l’entraînement !

Régional 4- Poule E : BEAUTOR GS 1 – CTTBuire 2  03-11

Une belle victoire à l’extérieur sur un prétendant au maintien pour l’équipe 2 du CTTB. Emmené de main de maître par les performances de Stéphane DEHOUCK (3+) et Tony MARTIN (3+), ce n’était pourtant pas un match facile. Là encore, tout risque de se jouer la dernière journée….

Régional 4- Poule F : CTT Buire 3 – Jeumont P PC 6  03-11 

Score sévère pour l’équipe 3 du CTTB qui pourtant dans le jeu n’était pas si loin. Seul Frédéric BASTIEN (1) et Denis BAUDOIN, qui revient en forme (2), sauvent l’honneur face à une sympathique équipe de Jeumont. Le maintien sera encore plus difficile voire impossible dans cette poule où les matchs décisifs n’ont pas été concluants. Victoire indispensable contre Venizel à domicile lors de la prochaine journée.

Division 1- Poule : CTT Buire 4 – TT Château-Thierry 1  01-13

La marche était trop haute. Tout juste promus en division 1, les hommes du capitaine Ludovic SORTON sont tombés dans une poule (trop) relevée. Preuve en estt, ils affrontaient ce week-end le leader invaincu de cette poule, qui alignait 15.14.10.8 en division 1 …c’est confortable ! Bravo à Johan GALET (1) qui sauve l’honneur !

Division 2- Poule A : CTT Buire 5 – Vesles-Caumont 1    07-11

Duel de leaders en division 2 qui tourne à l’avantage des visiteurs. Face à une belle équipe de Vesles-et-Caumont, les coéquipiers de Séverine HALLART n’ont pas démérité pour un match équilibré où tous marquent des points. Mention spéciale à Mickael LONNOY (3+) et à un maintien  assuré depuis longtemps.

Division 3 – Poule A :

Harly St Quentin – CTT BUIRE 6 11-07

Guise TT 6 – CTT BUIRE 7   13-05

Deux défaites à l’extérieur pour les divisions 3 du CTTB qui n’ont que peu de conséquence comptable au classement. Division d’accès à la compétition, la division 3 permet d’intégrer les jeunes et les moins jeunes. A ce petit jeu, mention spéciale à William MARTIN (3+) qui reprend goût à la victoire !

BUIRE : parcours karaté de Jade CAZE : une élève karatéka mise à l’honneur

Les débuts de Jade

Jade a commencé le karaté le 3 septembre 2014 à l’age de 5 ans au « Buire Wado ryu karaté » à BUIRE qui se nomme désormais le KARATÉ CLUB BUIRE VERVINS dans le cours de BABY KARATÉ.

« Au début , j’étais une petite fille très timide, souligne Jade, mais grâce au karaté je prends confiance en moi. Le karaté me permet de mieux gérer ma peur et mon stress. »

Jade a commencé  la compétition par le kata à sa troisième saison.

Saison 2016/2017 :

  • 11 décembre 2016 (catégorie poussine) à Soissons : 3ème à la Coupe de l’Aisne en kata.
  • 11 février 2017 (catégorie poussine) à Ham : Vice Championne à la Coupe Honneur en kata.

Saison 2017/2018 :

  • (catégorie poussine ) à Vervins : 3 ème à la Coupe de l’Aisne en kata.
  • 18 Février 2018 (catégorie poussine ) à Compiègne : 3 ème  la Coupe de Picardie en kata.

Saison 2018/2019 :

Jade pratique désormais le combat et le kata.

  • 16 décembre 2018 (catégorie pupille moins de 45 kgs) à Soissons : Championne de l’Aisne  en kata et combat.
  • 2 février 2019 (catégorie pupille) à Crépy en valois : 3 ème à la Coupe de Picardie Élite en kata.
  • 3 février 2019(catégorie pupille moins de 45 kgs) à Crépy en Valois : Championne de Picardie Elite en combat.
  • 16 mars 2019 (catégorie pupille moins de 45 kg) à Wasquehal: 3 ème à l’Open Hauts de France en combat.
  • 31 mars 2019 (catégorie pupille) : Vice Championne à l’Open des jeunes en kata.

« Je tiens vraiment à féliciter Jade, nous confie David DEMARLY professeur  de karaté et coach ; quand elle a commencé le karaté c’était une fille extrêmement timide. Elle a su vaincre sa timidité et j’en suis ravi. Du coup ça lui a permis de pouvoir avancer. Elle a commencé par la compétition kata et depuis cette année, cette jeune fille pratique aussi  le combat en compétition. Cette année , elle est même revenue avec une médaille à l’Open Hauts-de-France, c’est magnifique!!! Continue dans cette voie, Bravo. »

« C’est grâce  à mon professeur David DEMARLY que j’ai pu faire tout ça car même si c’est parfois difficile, il sait trouver les mots quand j’ai des moments de doutes et de démotivation. Je suis super contente et très fière de ramener des médailles. J’aimerais bien plus tard devenir ceinture noire même si je sais que c’est beaucoup de travail, pour pouvoir assister mon professeur dans ses cours. Un énorme merci à mes parents et mon professeur. »

APTAHR : outil de développement social local au service de son territoire rural.

Un outil intercommunal :

Les premiers porteurs du projet du centre socioculturel APTAHR sont les communes qui, à partir de leurs cotisations fixées par le conseil d’administration à hauteur de 1.30€ par habitant, permet de capter sur le territoire rural des financements pour plus de 400 000€ et donc des actions en direction des enfants, jeunes, scolaires, familles, seniors et associations des 25 communes, soit une population de 12 000 habitants.

Le projet centre socioculturel APTAHR n’est donc pas un projet qui coûte ! mais un projet qui rapporte des financements sur son territoire.

Un peu d’histoire :

Né de l’initiative des communes en 1980, l’APTAHR avait pour vocation de coordonner des activités culturelles, de loisirs et d’animations à l’échelle des 2 cantons d’Aubenton et d’Hirson Rural. Le projet s’est développé et est devenu centre social agréé par la Caisse d’Allocations Familiales en 1994.

Qu’est-ce qu’un centre social ?

Un centre social est un lieu et un projet. Il est la convergence d’initiatives d’habitants, de services développés en cohérence avec le territoire. C’est un projet qui prône la participation de tous : habitants, élus, associations, partenaires et qui capte de par la qualité de ses projets des financements multiples.

Un projet centre social ou socioculturel est un projet qui de par sa qualité, son expertise, son impact et sa démarche participative, reçoit l’agrément de la Caisse d’Allocations Familiales pour une période de 4 ans renouvelable. Cet agrément ouvre droit à des subventions spécifiques de la CAF destinées au fonctionnement global et aux actions.

Comment fonctionne le centre socioculturel APTAHR ?

Le centre socioculturel APTAHR est une association de loi 1901 composée d’un conseil d’administration de 3 collèges : USAGERS, ASSOCIATIONS, COMMUNES, plus un collège membres de droits.

Ce conseil d’administration renouvelle chaque année son bureau.

Quel est le coût pour les communes ?

Chaque commune signe une convention d’adhésion annuelle dont le coût est de 1.30€ par habitant.

Une seconde convention annuelle correspond aux accueils de loisirs et aux sorties jeunes. Par la signature de cette convention, les familles bénéficieront du tarif : «communes conventionnées» qui sera par exemple de 46€ par enfant et par semaine avec repas (tarif 2018 hors aide CAF ou MSA) au lieu de 83,50€. Avantages aussi pour les jeunes participant aux sorties.

Quelles sont les actions proposées par le centre socioculturel APTAHR ?

Le centre socioculturel propose des actions au sein de son principal local (sur le site de l’abbaye de Saint Michel), mais se déplace également dans les communes accueillantes. La majorité des actions proposées sont gratuites. Elles sont à destination des familles, enfants, parents, seniors et associations. 

Pour les enfants (0/10 ans), l’APTAHR met en place des actions avec les parents dans le cadre d’ateliers parents enfants :

– Le rendez-vous des bambins pour les 0 à 36 mois,

– Les récréapt’ART pour les 4/10 ans

– Les anim’à Thèmes pour les 3/8 ans

– Des actions avec les scolaires sont mis en place (activités culturelles, environnementales, pédagogiques …)

– Les accueils de loisirs pendant les vacances d’avril et d’été

Pour les jeunes (de 11 à 17 ans) :

– Club jeunes hebdomadaire sur la commune de Saint Michel

– Sorties jeunes : (Concerts, activités innovantes, rencontres d’autres jeunes, activités sportives, …)

– Séjours jeunes en France ou étranger dans le cadre de projets

– Événements jeunes sur le territoire : rencontres, fête de la jeunesse, concerts …

– Accompagnement à la formation BAFA

– Accompagnement de projets et obtention de bourses

– Accueils de loisirs

– Référents « Promeneurs du net » (animateurs disponibles, pour les jeunes face aux dérives et questionnements d’internet)

Pour les familles :

– Médiation familiale et orientation,

– Parents d’aujourd’hui, pas toujours facile ! (Ateliers thématiques animés par la coordinatrice famille ou un intervenant extérieur),

– Accompagnement aux démarches sur internet : ENT, sites administratifs CAF, CPAM …

– Sorties familles.

Pour les seniors :

– Animation d’Système d’échanges Local,

– Activités thématiques « bien-être »,

– Atelier « Mémoire partagée »,

– Actions intergénérationnelles,

– Ateliers numériques seniors.

Pour les associations :

– Prêt de matériel,

– Facilitation administrative, recherche de financements, soutien à la communication …

Pour tous :

– Ateliers culturels : Broderie, couture, atelier d’écriture, café des seniors

– Coordination d’événements : Fête de la jeunesse, Rencontres Intercantonales, Thé dansant Solidaire, festival du conte, Noël de l’APTAHR …

Comment être informé des actions proposées par le Centre Socioculturel APTAHR ?

Vous pouvez vous rendre sur le site internet de l’APTAHR : www.aptahr.fr

Vous abonner et recevoir la lettre d’info qui parait tous les 2 mois.

Suivre l’actualité des secteurs familles et jeunes sur les profils « facebook » des coordinateurs.

Nous contacter par mail :aptahr2@orange.fr

Tout simplement nous appeler au 03.23.98.693.93 ou venir nous voir dans nos nouveaux locaux situés à l’arrière du site de l’Abbaye de Saint Michel.

BUIRE : succès du premier salon des créateurs et artisans.

Dimanche 31 mars, malgré le changement d’heure, le complexe sportif de BUIRE ouvrait ses portes dès 7h30. Les premiers rayons du soleil annonçaient une belle journée.
Les premiers artisans et créateurs arrivaient de tous lieux : Valenciennes, Tournai, Vervins, la Capelle, Maubeuge etc….
Les 30 exposants ont pris place et décoré leur stand afin d’accueillir au mieux les visiteurs.

Vers 10h, les élus ont fait les choses en règle en coupant le ruban tricolore et annonçant ainsi le début de ce nouvel événement BUIRE : autour de Maurice DEMEAUX maire, on pouvait noter la présence amicale de Jean-Louis BRICOUT député, Jean-Jacques THOMAS président de la CC3R, les adjoints au maires et les responsables et bénévoles du Foyer Rural, chevilles ouvrières de cette organisation, bien aidés en cela par le personnel communal.

Les élus ne se sont d’ailleurs pas fait prier pour découvrir les stands, devisant avec les exposants et s’intéressant aux créations.

Près de 350 visiteurs sont venus admirer les différents stands et aussi faire leurs achats pour Pâques.
Les bénévoles du Foyer Rural ont également œuvré sans discontinuer : gaufres, croques, sandwichs, café et jus de fruits à tout petits prix ont permis à tous de se restaurer et passer un bon moment.
Vers 18h, la fin du salon a vu tout ce petit monde se séparer mais rendez-vous est pris pour une deuxième édition. Un dimanche fait de joie et de réussite….que du bonheur !