BUIRE : Conseil Municipal du 25 mars

Le Conseil Municipal de BUIRE s’est réuni le 25 mars à la salle de réunion de la mairie.

Les décisions suivantes ont été prises :

Compte administratif 2018 :

Le Conseil Municipal vote à la majorité, 11 voix pour et 1 abstention, le compte administratif 2018 qui fait apparaître les résultats suivants :

  • fonctionnement en excédent de 289 189.59 euros
  • investissement en déficit de   – 15 268.93 euros

Compte de gestion 2018 :

Le Conseil Municipal, statuant sur l’ensemble des opérations effectuées en 2018, déclare que le compte de gestion dressé par le receveur et certifié conforme par l’ordonnateur n’appelle ni observation ni réserve de sa part.

Le compte de gestion est approuvé à l’unanimité.

Vote des trois taxes :

Après avoir délibéré, l’assemblée décide à l’unanimité de retenir les taux suivants pour l’année 2018 :

                        –  Taxe d’habitation                            10.96 %

                        –  Taxe sur le foncier bâti                   19.08 %

                        –  Taxe sur le foncier non bâti            25.48 %

Les taux restent inchangés par rapport à ceux de 2018.

Par manque d’éléments à la date du Conseil Municipal, le budget n’a pas pu être présenté lors de la séance. Il fera l’objet d’une réunion complémentaire lors des prochaines semaines où il sera soumis au vote.

DETR 2019 : MISE EN CONFORMITÉ ÉLECTRIQUE DES BÂTIMENTS COMMUNAUX :

Suite à la visite de contrôle annuelle des bâtiments communaux, effectuée par l’APAVE, début mars, concernant les installations électriques, le chauffage, la sécurité des utilisateurs, il s’avère que les installations actuelles ne correspondent plus aux nouvelles normes de sécurité.

Quelques modifications et interventions sont nécessaires afin de solutionner cette mise en conformité. L’APAVE, organisme agréé, a établi un rapport sur les différents dysfonctionnements. Nous avons consulté l’entreprise PEZERIL-COLAS, qui assure le suivi et l’entretien des installations sur les bâtiments communaux de la commune.

Le chiffrage des travaux s’élève à 6 817 euros HT, soit 8 180 euros TTC.

La commune de Buire sollicite donc une subvention de 45 % au titre de la DETR 2019, soit 3068€, le reste, à savoir 3749€ sera pris en charge par le budget communal. Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, donne son accord à l’unanimité.

RENOUVELLEMENT D’UN CONTRAT  PEC AFFECTÉ   A L’ENTRETIEN DES  BÂTIMENTS COMMUNAUX et ESPACES VERTS

Monsieur Jacky CATHRIN, répondait à tous les critères d’attribution d’un contrat CUI, notamment en termes de formation, et a donc effectué une première année de contrat PEC en tous points satisfaisante. Désormais, le contrat CUI CAE ayant disparu, son contrat « Parcours Emploi Compétence » peut être renouvelé.

Il  poursuivra son activité au  sein de l’équipe en charge de l’entretien des bâtiments communaux et des espaces verts à compter du 1er juin 2019. Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, approuve ce nouveau contrat à l’unanimité.

OFFICE PUBLIC DE L’HABITAT DE L’AISNE :

OFFICE PUBLIC DE L’HABITAT DE L’AISNE, ci-après l’Emprunteur, a sollicité la caisse des Dépôts et consignations, qui a accepté le réaménagement selon de nouvelles caractéristiques financières du (des) prêt(s) référencé(s) en annexe(s) à la présente délibération, initialement garanti(s) par la COMMUNE DE BUIRE ci-après le GARANT. En conséquence, le Garant est appelé à délibérer en vue d’apporter sa garantie pour le remboursement de ladite (desdites) Ligne(s) du prêt réaménagé(s).

Après le rapport établi par Mr DEMEAUX, maire de la commune de Buire, la présente garantie est sollicitée dans les conditions fixées ci-dessous.

DÉLIBÉRÉ :

Article 1 :

Le Garant réitère sa garantie pour le remboursement de chaque ligne de prêt Réaménagée, initialement contractée par l’Emprunteur auprès de la caisse des dépôts et consignations, selon les conditions définies à l’article 2 et référencée(s) à l’annexe « Caractéristiques Financières des Lignes du Prêt Réaménagées ».

La garantie est accordée pour chaque ligne de prêt réaménagée, à hauteur de la quotité indiquée, à l’Annexe précitée, et ce jusqu’au complet remboursement des sommes dues (en principal, majoré des intérêts, intérêts compensateurs ou différés, y compris toutes commissions, pénalités ou indemnités pouvant être dues notamment en cas de remboursement anticipé) ou les intérêts moratoires qu’il aurait encourus au titre du (des) prêt(s) réaménagé(s).

Article 2 :

Les nouvelles caractéristiques financières de la (des) Ligne(s) du Prêt Réaménagée(s) sont indiquées, pour chacune d’entre elles, à l’annexe « Caractéristiques Financières des Lignes du prêt réaménagées qui fait partie intégrante de la présente délibération.

 Concernant la(les) Lignes du prêt réaménagée(s) à taux révisables indexée(s) sur le taux du Livret A, le taux du Livret A effectivement appliqué à ladite (auxdites) Ligne(s) du prêt réaménagée(s) sera celui en vigueur à la date de valeur du réaménagement.

Les caractéristiques financières modifiées s’appliquent à chaque ligne du Prêt réaménagée référencée à l’annexe à compter de la date d’effet de l’avenant constatant le réaménagement, et ce jusqu’au complet remboursement des sommes dues.

A titre indicatif, le taux du Livret A au 29/06/2018 est de 0.75% ;

Article 3 :

La garantie de la collectivité est accordée jusqu’au complet remboursement des sommes contractuellement dues par l’Emprunteur, dont il ne serait pas acquitté à la date d’exigibilité.

Sur notification de l’impayé par lettre simple de la Caisse des dépôts et consignations, le garant s’engage à se substituer à l’Emprunteur pour son paiement, en renonçant au bénéfice de discussion et sans jamais opposer le défaut de ressources nécessaire à ce règlement.

Article 4 :

Le Conseil s’engage jusqu’au complet remboursement des sommes contractuellement dues à libérer, en cas de besoin, des ressources suffisantes pour en couvrir les charges.

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, approuve les termes de ce réaménagement de lignes de prêt  à l’unanimité.

SUBVENTION COMMUNALE POUR LE COMICE AGRICOLE  2019 :

Le Comice agricole de l’arrondissement de Vervins se déroulera cette année le dimanche 12 mai, à Saint-Michel. Le comité d’organisation de la manifestation sollicite les communes du secteur à participer au financement de  l’événement, à hauteur de 1 euro par habitant.

Le vote du conseil Municipal s’établit comme suit :  0 Voix pour,   11 voix contre,    1 abstention. Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, n’approuve pas la subvention demandée.

PROJET ÉOLIEN DE LA VALLÉE DU TON :

Un projet d’implantation de parc éolien sur le territoire des communes de ANY-MARTIN-RIEUX, LEUZE et MARTIGNY est à l’étude. Une enquête publique sur ce projet se déroulera dans les mairies de ces trois communes du vendredi 12 avril 2019 au samedi 18 mai 2019 inclus. Cette enquête sera menée par Monsieur Serge VERON, commissaire enquêteur.

Le Conseil Municipal de Buire est invité à donner son avis sur ce projet. Un dossier complet de présentation du projet est d’ailleurs consultable en mairie, avec une étude d’impact environnemental, des analyses sur la faune locale….

Le vote du conseil Municipal s’établit comme suit :  3 Voix pour,   9 Voix contre
Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, rejette cette implantation par un vote à main levée.

DEMANDE DE SUBVENTION POUR VOYAGES SCOLAIRES :

Une famille de Buire a sollicité la commune pour qu’elle subventionne une partie du coût du voyage scolaire de leur enfant.

  • Voyage scolaire du 13 au 18 mai 2019 (séjour en Italie) pour Léo, collège de l’enfant Jésus d’Hirson.

Le Conseil Municipal de Buire, après en avoir délibéré, décide à l’unanimité d’accorder une subvention fixée à 50 € dans le cadre de voyages ou de séjours d’une durée minimum de 5 jours, sur demande expresse de l’établissement scolaire. Le paiement sera effectué directement auprès de la famille sur justificatif de l’établissement scolaire.

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, approuve cette décision à l’unanimité.

ACCEPTATION DE CHÈQUES :

            Le Conseil Municipal à l’unanimité donne son accord pour l’acceptation du chèque suivant :

  • 95.00 € correspondant à la somme perçue auprès du comité départemental de tourisme de l’Aisne.

APPROBATION DU PROGRAMME DE LA FÊTE DE LA CITÉ DES 1ER ET 2 JUIN 2019

Monsieur Christian VIÉVILLE, adjoint en charge des fêtes et cérémonies, expose le programme de la fête de la cité qui se tiendra au complexe sportif les 1er et 2 juin 2019.

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, approuve ce programme à l’unanimité.

BUIRE : Passage à l’heure d’été ce week-end.

Le passage à l’heure d’été aura lieu le 31 mars à 2 heures du matin. Il sera alors 3 heures. Concrètement, il faudra rajouter une heure à l’heure affichée. Nous allons avancer d’une heure. Et donc dormir moins longtemps. 

Comment retenir facilement dans quel sens s’effectue le passage à l’heure d’été ? Vous pouvez utiliser ce moyen mnémotechnique. En octobRE, l’heure REcule ; en mArs-AVril, elle Avance.

Faut-il rester à l’heure d’été ou l’heure d’hiver ?

Les Français veulent majoritairement en finir avec le changement d’heure. La consultation adressée aux Français par l’Assemblée Nationale a donné 83 % des participants qui se sont exprimés en faveur de la fin du changement d’heure.

A la question : vaut-il mieux adopter définitivement l’heure d’hiver ou l’heure d’été ? les résultats suivants ont relevé 56 % des participants qui ont répondu vouloir rester à l’heure d’été, tandis que 36 % ont une préférence pour l’heure d’hiver.

L’échéance de la fin du changement d’heure, prévue à l’origine pour 2019, est maintenant repoussée à 2021 par les instances européennes. Définitivement ?

BUIRE : Karaté, Open et Championnat Hauts-de-France.

Le week-end des 16 et 17 Mars 2019, 3 élèves et leur professeur accompagnés des parents et de la présidente se sont rendus à la Compétition « Open et Championnat kata et combat Hauts-de-France  » au dojo de Wasquehal (59).

Podium de Jade

Samedi, c’est la catégorie pupille qui commença ; une belle entrée en matière pour Jade CAZE (pupille moins de 45 kg) qui termina après plusieurs combats, à la 3 ème place. « Je te félicite Jade pour cette troisième marche du podium Hauts-de-France. Tu évolues bien et ta timidité diminue c’est très bien, bravo ! », souligne David.

Médaille d’or pour Camille

Puis ce fut la catégorie minimes qui suivit, avec une magnifique 1ère place pour Camille ROCHART (minime moins de 45kg) avec 2 beaux combats : premier combat 9-0 et deuxième combat 13-3. « Bravo Camillette, deux années de suite Championne des Hauts-de-France, je suis  très fière de toi . Coacher une championne, quel plaisir ! Tu es récompensée de tous les entraînements suivis depuis tes 5 ans 1/2. prenez modèle, les jeunes!!!! » continua David.

David en combat

Ensuite, vint le tour du Professeur David DEMARLY  qui gagna son combat et se retrouva sur la plus haute marche du podium, Champion des Hauts de France catégorie vétéran 2 moins de 67 kg : « Bravo David, ça fait plaisir de voir notre professeur combattre et de plus se retrouver sur la première marche, cela nous motive encore plus pour l’avenir. Merci coach et professeur », répondit Camille aux félicitations de son professeur.

après l’effort, le réconfort

La journée se termina sur cette bonne note, 3 élèves présentés ce jour et 3 podiums, c’est excellent.

Un petit verre de l’amitié conclut ce samedi.

Aubérie en kata

Le dimanche, ce fut le tour d’Aubérie POULAIN, catégorie cadette qui  termina à la troisième place en Kata.

Le podium d’Aubérie

« Bravo je suis fière de toi, félicitations, c’est le premier podium Hauts-de- France kata pour notre club. Tu rentres ainsi dans l’histoire du club, Aubérie. Ton travail est récompensé, tes parents peuvent être très fière de leur fille. La route continue et avec 2 belles victoires pour tes quatre combats, là aussi tu as été très forte. Moi, j’ai pris plaisir de te voir gagner aboutir au pied du podium, ce n’est pas mal pour une première en région hauts-de-France, même si on dit que c’est la plus mauvaise place. Tu sais, il faut beaucoup d’expérience pour monter sur une marche, c’est pour ça qu’il faut savourer ton podium en kata car là, tu montres que tu deviens une championne.« , souligna David qui tenait à encourager les progrès de sa jeune élève.

Excellent week-end pour le KARATE CLUB BUIRE VERVINS !

Pour nous contacter 06 88 51 74 71.

BUIRE : Commercialisation de la fibre optique, c’est parti !

Jeudi 21 mars, les habitants de la commune étaient invités à une réunion d’information avant le lancement de la campagne de commercialisation de la fibre optique qui doit commencer dès la semaine prochaine.

Après Hirson et Saint-Michel, BUIRE est la troisième commune des Trois-Rivières à bénéficier de ce réseau soutenu par la CC3R, piloté par l’USEDA et réalisé par son opérateur Aisne THD.

Présents, Daniel DUMONT, le président de l’USEDA et Yves de MOLINER directeur général, en compagnie de Maurice DEMEAUX maire de BUIRE et Jean-Jacques THOMAS président de la CC3R ont informé le public venu nombreux à propos des fournisseurs d’accès qui désormais pourront offrir leurs services aux habitants de la commune et répondu aux questions légitimes posées par l’arrivée de cette technologie nouvelle. Et bien sûr, ils ont prodigué les conseils sur les conditions de la commercialisation confiée à des opérateurs privés qui sont sur le secteur concurrentiel.

Si actuellement un seul des grands opérateurs propose une offre, ce ne sont pas moins de six opérateurs qui se sont positionnés et sont susceptibles d’installer la fibre et de proposer un contrat chez les personnes qui le désirent.