Football : L’UsBHT à Château-Etampes dans quel état d’esprit ? Les matchs du week-end.

Dimanche 26 novembre, Buire-Hirson va affronter le troisième du classement de Régional 2, Château-Etampes.

Après la cuisante défaite de dimanche dernier face à Laon à domicile, que peut-on espérer ? Est-ce qu’enfin un sursaut de fierté est envisageable ? Depuis le début de la saison, on ne retrouve pas du tout le visage de l’an dernier, conquérant. Au contraire, les jaunes et bleus ne se sont pas encore révoltés, trustant la dernière place du classement.

Bien sûr, Compiègne ne fait guère mieux, mais est-ce une consolation ? Les supporters thiérachiens attendent beaucoup plus de leur équipe phare et … le plus tôt sera le mieux !!

 

Les autres matchs de la poule B : Championnat Régional 2 pouleB, huitième journée, les matchs.

 

Le week-end du club :

Samedi 25 novembre 2017 :

U7 : plateau à Buire à 10h.

U9 : plateau à Martigny à 10h.

U11a : plateau aux Champs Elysées à 10h.

U11b : plateau à Saint-Michel à 10h.

U13a : plateau aux Champs Elysées à 14h.

U13b : plateau à Vervins à 14h.

U15 : se déplacent à Neuve Maison à 14h30.

U18 : reçoivent Groupement Sambre-Oise à Buire à 14h30.

Dimanche 26 novembre 2017

Seniors A : se déplacent à Chateau-Etampes à 14h30.

Seniors B : reçoivent Vervins à Buire à 14h30.

Seniors C : se déplacent à Watigny à 14h30.

Football : UsBHT humiliée à domicile. Défaite 2-8 face à Laon. Le week-end du club.

Ils auront fait illusion une demi-heure, avec un score de deux buts partout.

Ensuite, Buire-Hirson a perdu pied face à une équipe de haut de tableau conquérante. 2 – 4 à la mi-temps, puis quatre buts encaissés en seconde période. Que dire, sinon que cette équipe thiérachienne ne réussit pas à concrétiser la montée dans cette division qui semble décidément à un niveau trop haut pour ses capacités actuelles.

Malheureusement, cette humiliation à domicile va laisser des traces. L’équipe va avoir du mal à surmonter l’épreuve alors qu’un sursaut est plus que jamais urgent !

 

Les autres résultats :

Championnat Régional 2 Picardie poule B 7° journée : les résultats

 

Le week-end du club :

Samedi 18 novembre 2017

U15 : UsBHT- Origny/Thenelles, 3-1.

U18 : UsBHT-Montcornet, 3-0F.

Dimanche 19 novembre 2017

Seniors A : UsBHT-Laon, 2-8.

Seniors B : Guignicourt-UsBHT, 3-0.

Seniors C : UsBHT-Origny en Th, 3-0F.

 

BUIRE : Restauration scolaire du lundi 20 au vendredi 24 novembre 2017.

Les menus du restaurant scolaire de BUIRE  du lundi 20 au vendredi 24 novembre sont les suivants : Restaurant scolaire du 20 au 24 novembre (semaine 47)

 

Attention ! La traditionnelle foire de Sainte-Catherine se tiendra à HIRSON le samedi 25 novembre, le jour même de la célébration de la fête des Catherine.

BUIRE : cross inter-districts UNSS au complexe sportif.

Mercredi dernier, ce sont plus de 1000 élèves des collèges et lycées des districts UNSS (Sport Scolaire) d’Hirson et Saint-Quentin qui se sont affrontés sur le parcours tracé dans le complexe sportif de BUIRE, idéal pour ce genre d’épreuve, dans un contexte de sécurité maximale.

 

Certains recherchaient la performance et souhaitaient se qualifier pour le cross départemental du 29 novembre (qui se déroulera aussi à BUIRE). D’autres, nombreux, c’était une belle occasion de tester leurs capacités physiques dans le domaine de la course dans une des rares épreuves qui permettent aux jeunes licenciés ou non de concourir.

Bref, c’est dans une bonne ambiance, avec un temps propice à cette compétition ; un temps frais et clément, pas de pluie, que les courses se sont déroulées. Dans les catégories lycée, les athlètes du club d’Hirson qui se sont encore taillé la part du lion, avec des noms dont on entend régulièrement parler sur les podiums : Laura MARTIN et Margot MORTAMET en cadet, Théo CHIARAPPA en junior …

Hormis les scores individuels, plusieurs équipes mixtes sont qualifiées pour les départementaux. A suivre donc !!

 

Rendez-vous le mercredi 29 novembre pour les départementaux, avec un niveau encore plus relevé… et au moins autant de participants !

 

Les résultats de l’épreuve de cross interdistrict Hirson – Saint-Quentin :

 

Classements individuels interdistrict BUIRE 15/11/17 :

Classements par équipes mixtes :

 

Et maintenant, quelques photos souvenirs :

 

 

BUIRE : succès de l’exposition sur le bleuet de France.

Claudine RÉMÉRÉ, conseillère municipale chargée du devoir de mémoire peut être satisfaite ; malgré le temps pluvieux n’incitant pas à la balade, ce sont près de 250 personnes de plus de 10 communes différentes qui ont visité l’exposition « le bleuet de France et le rôle de l’ONACVG » pendant les quatre jours d’ouverture.

Ainsi, depuis trois ans maintenant, la municipalité n’a qu’à se féliciter d’avoir permis à sa conseillère municipale d’organiser des expositions lors des commémorations patriotiques. Elles ont maintenant trouvé leur public friand d’explications sur les différents aspects des conflits mondiaux qui ont endeuillé notre sol, dans une région qui  aura durement vécu les occupations des armées ennemies.

Outre le public vivement intéressé, deux classes de l’école communale sont venues se renseigner sur l’origine de notre fleur nationale, avec les explications bienveillantes de Claudine qui leur avait préparé un questionnaire comme à son habitude.

 

Les réponses se trouvant dans les panneaux d’exposition, c’est avec un vif intérêt que les enfants se sont penchés sur les textes et images proposés. D’ailleurs, le public qui  visitait aussi l’exposition au même moment ne s’y est pas trompé en réclamant eux aussi le fameux questionnaire, dont voici un petit florilège des questions proposées :

1/ Donnez la définition de l’ONACVG.
2/ À quelle date a eu lieu la création de l’Office National des Mutilés et Réformés de la Guerre ?
3/ Que se passe-t-il en 1926 ?
4/ Que gère l’ONACVG ?
5/ Que se passe-t-il en 2000 ?
6/ Citez la fleur symbolique en France, et en Angleterre.
7/ Donnez la date de la première campagne télévisée d’appel aux dons du Bleuet de France.
8/ Citez les actions sociales du Bleuet
9/ En 2005, à combien s’élève la recette du Bleuet.
10/ Citez les 2 dates où l’on peut se procurer le Bleuet.

Le questionnaire comptait 21 questions réparties sur 3 pages mais chaque élève se voyait proposer  une page de 7 questions simples.

Quelques élèves ont désiré effectuer les 3 pages, tant ils étaient passionnés.

 

Une association sportive devant récupérer son espace, le démontage de l’exposition s’est effectué avec l’aide de David, employé communal et Christian, Adjoint, mardi vers 16h. Merci à eux.

 

Je donne rendez-vous au Public, Enseignantes et élèves pour la future exposition du 8 mai 2018, sur un nouveau thème de la Seconde Guerre Mondiale….
Un courrier sera envoyé aux Maires de différentes communes et aux écoles afin de pouvoir organiser, si possible, un ramassage scolaire afin que l’exposition puisse être vue par plusieurs écoles et collèges, le sujet étant  à l’ordre du jour dans les programmes scolaires.

Merci aussi à nos différents partenaires :  notre Maire, Maurice DEMEAUX pour le prêt de la salle,  le Maire d’Hirson Jean-Jacques THOMAS pour le prêt de grilles et l’ONAC de Laon pour le prêt des documents pédagogiques. Ils tous ont permis une totale réussite.

BUIRE : A l’occasion du 11 novembre, le rôle de l’ONACVG et le bleuet de France mis à l’honneur.

Depuis le début de ce mandat municipal la commune de BUIRE propose, à chaque commémoration patriotique (8 mai et 11 novembre), une exposition mettant en lumière un aspect des deux conflits majeurs du vingtième siècle, grâce à Claudine RÉMÉRÉ chargée du devoir de mémoire dans la commune .

Ce 11 novembre, le bleuet de France et l’ONACVG (Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre) étaient mis à l’honneur, rappelant l’origine et le rôle de ce symbole et de cette organisation,  deux ans après les attentats parisiens, rappelant ainsi à chacun que leur rôle s’étend désormais aussi à s’occuper des victimes d’attentats.

Voici des extraits de l’intervention de Claudine lors du vernissage de l’exposition, le 11 novembre après les commémorations patriotiques, devant  JJ THOMAS président de la CC3R et maire d’ Hirson, M. DEMEAUX maire de BUIRE,  les élus, le monde combattant, la gendarmerie, le monde enseignant, les élèves et le public présent :

 

« …Le terme Bleuet désignait les jeunes soldats fraîchement arrivés sur le champ de bataille du Chemin des Dames en raison de leur uniforme bleu…tout propre..

 En 1916, le bleuet du créé par 2 infirmières de l’hôpital des Invalides . Toutes deux émues par les souffrances qu’endurent les blessés de guerre dont elles avaient la charge.
Devant la nécessité de leur donner une place active au sein de la société , elles décident d’organiser des ateliers où les Bleuets sont confectionnés . Ils sont cousus avec le tissu bleu de leur uniforme…
Ces insignes sont vendus au public et le produit de ces ventes permet de donner à ces hommes un petit revenu. Cette fleur devient donc un symbole de la réinsertion par le travail….
 
Dès 1928, le Président de la République Gaston Doumergue, accorde la vente du Bleuet sur l’ ensemble du pays :  » la Nation veut témoigner de sa reconnaissance et venir en aide à ces hommes qui ont sacrifié leur jeunesse pour défendre la France  » …
En France, nous avons le Bleuet mais nos amis anglais ont le Coquelicot…deux fleurs qui continuent de pousser dans la terre retournée par les milliers d’obus.  Elles étaient le seul témoignage de la vie qui continuait et la seule note de couleur dans la boue des tranchées…

 L’ONACVG fut créée en 1916, pour s’occuper dans un premier temps de tous les mutilés de la guerre, puis des pupilles de la nation, des maisons de retraite, de la gestion de l’œuvre du Bleuet, et maintenant des victimes du terrorisme…

 …..Elle mène des actions de reconnaissance … des actions de solidarité…des actions mémorielles (Expositions, concours pédagogiques avec le monde enseignant, projets départementaux….)
Le Bleuet permet de récupérer les dons et d’aider ceux qui restent, mais le Bleuet est intimement lié à l’ONACVG … qui reste avant tout une œuvre caritative. Chaque département possède son office et j’y suis personnellement toujours bien reçue, ce dont je les remercie…

 

 

football : L’UsBHT reçoit L’US Laon dimanche 19 novembre. Le week-end du club.

Buire-Hirson, après une semaine de repos « forcé », reçoit l’Us Laon dimanche 19 novembre à 14H30 à Léo Lagrange pour le compte de championnat régional 2 Picardie.

Toujours lanterne rouge, les jaunes et bleus s’éloignent de plus en plus de la tête du classement où se place justement Laon (deuxième) qui vient de disposer de Creil la semaine passée sur le score sans appel de 4-1.

C’est dire si la barre sera haute pour les thiérachiens toujours à la recherche d’une première (oh combien nécessaire !) victoire.

Les autres matchs de la poule  : Championnat Régional 2 Picardie poule B , journée du 19 novembre : les matchs

 

Le week-end du club :

 

Samedi 18 novembre 2017 :

U7 : festifoot à Buire à 10h.

U9 : festifoot à Vervins à 10h.

U11 (D2) : plateau à Vermand à 10h.

U11 (D3) : plateau aux Champs Elysées à 10h.

U13 1 : plateau à Origny en Th. à 14h.

U13 2 : plateau à Etreux à 14h.

U15 (Ch. départemental) : reçoivent Origny Thenelles à 14h30.

U18 (Coupe de l’Aisne) : se déplacent à Montcornet à 14h30.

 

Dimanche 19 novembre 2017 :

Seniors A (R2) : reçoivent Laon au stade Léo Lagrange à 14h30.

Seniors B (D3) : se déplacent à Guignicourt à 14h30.

Seniors C (D5) : reçoivent Origny en Th. à Buire à 10h.

Football : UsBHT, les résultats du week-end.

Le match de l’équipe 1 était reporté. Voici les résultats des autres matchs : Championnat de Régional 2 Picardie poule B , journée du 12 novembre : résultats.

 

Les résultats du club :

Samedi 11 novembre 2017 :

U18 (D2) : Laon Asptt – UsBHT, 6-11.

Dimanche 12 novembre 2017

Seniors B (D3) : UsBHT – Origny en Th, 0-0.

 

BUIRE : Cérémonies du 11 novembre.

Environ 25 élèves sont venus chanter la Marseillaise avec  leurs enseignantes lors de cette belle cérémonie pluvieuse (un temps de poilu …), en compagnie du public, des élus à la tête desquels Maurice DEMEAUX maire et Jean-Jacques THOMAS président de la CC3R.

Après le recueillement sur le monument aux morts et la stèle des cheminots et les dépôts de fleurs, l’ensemble des participants s’est retrouvé autour de Claudine RÉMÉRÉ pour l’inauguration de l’exposition sur le bleuet de France, emblème national des combattants français de la première guerre mondiale, devenu le symbole du soutien aux victimes des conflits impliquant des français.

 

Claudine RÉMÉRÉ recevra les enfants des écoles en début de semaine pour leur expliquer cette exposition et ainsi perpétuer la mémoire de nos anciens et la nécessité d’accompagner les victimes de guerres, mais aussi des attentats.

Le public est invité à visiter cette exposition les 13 et 14 novembre, Mme RÉMÉRÉ se fera un plaisir de les accueillir.

 

 

BUIRE : 11 novembre, exposition « Le Bleuet et le rôle de L’ONACVG, Office National des Anciens Combattants Victimes de Guerre. »

Après la cérémonie à la Stèle des Cheminots place Marcadet à 11H, vous avez rendez-vous au Complexe Sportif où vous pourrez assister au vernissage de l’Exposition organisée par notre responsable du Devoir de Mémoire.

Le thème retenu cette année est :  » Le Bleuet et le rôle de L’ONACVG, Office National des Anciens Combattants Victimes de Guerre. »

 

 

En 1916 l’Office des Mutilés et Réformés de Guerre voit le jour. Puis en 1926, c’est la création de l’Office National du Combattant.

L’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG), établissement public national sous tutelle du ministère des Armées, accompagne depuis 1916 tous les combattants et les victimes des conflits. Ses trois missions principales, la reconnaissance et la réparation, la solidarité et la mémoire sont déclinées au plus près de ses trois millions de ressortissants par ses 105 services de proximité, implantés en France métropolitaine, en Outre-Mer ainsi qu’en Algérie, Maroc et Tunisie.

 

Il faut savoir que depuis 1991, l’ONACVG prend en charge aussi les victimes d’attentats. Elle gère des actions sociales, des concours pédagogiques, des expositions mémorielles et des projets départementaux.

La création du Bleuet de France apporte, par les dons, des sommes qui permettent aussi l’ouverture de maisons de retraite, l’aide aux études pour les pupilles de la Nation de plus de 18 ans, le maintien à domicile, etc…

 

Le symbole pour la France est notre Bleuet, mais c’est le coquelicot pour nos alliés Britanniques qui le portent à la boutonnière dès les premiers jours de novembre.

L’histoire de la création du Bleuet de France débute, au sortir de la Première Guerre mondiale, à l’Institution Nationale des Invalides.

Aux origines du Bleuet de France, deux femmes de leur temps : Charlotte Malleterre (fille du commandant de l’Hôtel national des Invalides) et Suzanne Leenhardt, toutes deux infirmières au sein de l’Institution et qui souhaitaient venir en aide aux mutilés de la Première Guerre en créant dès 1925 un atelier pour les pensionnaires des Invalides dans lequel ils confectionnaient des fleurs de  Bleuet en tissu pour  reprendre goût à la vie et subvenir en partie à leurs besoins par la vente de ces fleurs.

 

En 1999, nous avons pu assister à la création d’un nouveau « Rond-Point du Bleuet » et  d’une stèle en hommage au Bleuet sur l’Esplanade des Invalides à Paris.

 

Dès 2006, nous avons pu voir la première campagne télévisée pour l’appel aux dons du Bleuet de France. Solidarité constante, mémoire et missions d’avenir. Il nous faut  » Célébrer, Transmettre, Partager » et surtout ne jamais oublier !

Claudine Réméré, Conseillère Municipale et membre de l’UMRAC (Union des Mutilés Réformés et Anciens Combattants) et de la FNACA est la cheville ouvrière de cette exposition et la garante de la transmission de la mémoire auprès de nos concitoyens. Elle recevra les groupes scolaires lundi 13 et mardi 14 ainsi que le public, de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h.

Le verre de l’amitié clôturera cette cérémonie du 11 Novembre 2017.