Retour sur le championnat de France UNSS de raid multisports de nature à BUIRE.

Pendant trois jours la semaine dernière, 216 lycéens de toute la France qui s’étaient qualifiés, se sont affrontés sur une quinzaine d’épreuves qui les ont menés à Blangy, Hirson, Macquenoise et aussi le Complexe Sportif de BUIRE.

A BUIRE avait lieu le biathlon (tir à la carabine et run bike) avec un tour de piste à effectuer pour chaque cible manquée.

 

Le lycée Joliot-Curie d’Hirson était représenté par une valeureuse équipe qui s’est battue courageusement et a obtenu une honorable place au classement général. Bel exploit dans ce championnat relevé où l’élite des sportifs scolaires de la France s’était donné rendez-vous.

 

Retour en photos sur cet événement rare :

 

BUIRE : entretien des trottoirs, caniveaux et taille des haies.

Buire a la réputation d’être un village agréable, propre et très bien entretenu.

Avec le printemps, les employés communaux mettent les bouchées doubles pour faire oublier les mauvais jours et rendre le village présentable, digne de ses deux fleurs.

Beaucoup de travail les attend et l’implication des habitants peut permettre une transformation plus rapide, la présentation de la commune étant aussi l’affaire de tous.

Il est du rôle de la représentation municipale de rappeler que les haies doivent être régulièrement taillées, mais aussi qu’un effort de civisme est demandé.

les propriétaires et occupants des habitations sont tenus  à un entretien satisfaisant des bâtiments et de leurs abords. Or, par abords il faut entendre l’espace de proximité qui entoure ces habitations, cet alentour  incluant le trottoir (ou assimilé) et son caniveau.

Dans la mesure du possible, et tout particulièrement pour les personnes dont la santé ne leur permet pas d’entretenir les abords, les employés communaux effectuent ces travaux.

Par contre, pour la majorité des habitants de la commune, il est rappelé qu’il faut satisfaire à cette règle, à savoir entretenir la partie des trottoirs et caniveaux qui bordent leur propriété ou lieu de vie. C’est peu de travail pour chacun d’entre nous et un temps gagné considérable pour le personnel affecté aux espaces verts.

 

C’est à ce prix que la qualité du cadre de vie du village et de la cité se maintiendront, les employés communaux pouvant ainsi consacrer plus de temps autour des pelouses et parterres.

 

D’avance, un grand merci pour votre compréhension et votre civisme.