Dispositif de pré-plainte en ligne disponible.

preplainteDepuis mars 2013, dans l’Aisne, il est possible, pour certaines plaintes, de télé-déclarer sur internet une pré-plainte. Ce dispositif est destiné à améliorer l’accueil de victimes d’infractions. Il permet un signalement immédiat des faits commis, tout en réduisant les délais d’attente dans les gendarmeries et commissariats, par la prise de rendez-vous pour signature du procès-verbal validant juridiquement la plainte.

 

Cette information, donnée en avril 2013 sur notre site, a été rappelée par le lieutenant Fennec d’Hirson sur Echo FM. Nous nous faisons donc de nouveau le relais de la mise à disposition au public de ce dispositif.

 

Les conditions suivantes doivent impérativement être respectées :

  • le fait de dénoncer mensongèrement à l’autorité judiciaire ou administrative des faits constitutifs d’un crime ou d’un délit, qui ont exposé les autorités judiciaires à d’inutiles recherches, est puni de 6 mois d’emprisonnement et de 7500 euros d’amende (article 434-26 du code pénal) ; il n’est bien entendu pas possible de faire cette déclaration de manière anonyme.
  • la déclaration que je veux effectuer ne doit concerner que des infractions d’atteinte aux biens commises par un ou des auteurs dont je ne connais pas l’identité ; quand l’auteur est connu de la victime, il faut prévenir directement le 17 ou le 112.
  • cette déclaration ne constituera une plainte qu’après que je me sois déplacé pour la signer dans une unité de gendarmerie ou un service de police.
  • ce mode de déclaration n’est pas adapté aux situations d’urgence pour lesquelles je suis invité à téléphoner immédiatement au 17 ou au 112.
  • Si l’auteur de la pré-plainte ne donne pas suite au rendez-vous choisi ou proposé, les données seront automatiquement effacées 30 jours après la réception de la déclaration.

Lorsque ces conditions sont réunies, vous pouvez vous connecter au site : https://www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr/  

Vous pourrez proposer ou choisir le jour du rendez-vous, ainsi que la brigade ou commissariat où vous souhaitez venir signer la plainte (Un gendarme vous contacte ensuite pour convenir du rendez-vous et les pièces à fournir)

Quelques anciennes photos

_chapelle de la cité 1923Encore une fois merci à Marcel Bouleau qui nous a « déniché » et confié quelques photos anciennes, photos de classes et un bâtiment d’origine de la Cité, à savoir :

 

  • La plus ancienne photo de classe que nous avons à ce jour, de l’école des garçons de la Cité cheminote datant de 1932.
  • Un document exceptionnel : la photo de la classe de filles de Mme Walmé en 1958 et un croquis numéroté donnant les noms de tous les élèves.
  • La chapelle en bois de la Cité, datant de 1923 (construite dès l’origine de la Cité, disparue depuis bien longtemps maintenant)

Ci-dessous, les photos en question :

Carte d’accès à la déchetterie

déchetterie hirsonPour ceux qui ne l’auraient pas encore récupérée, il vous reste jusqu’au 31 janvier pour avoir votre carte à la déchetterie d’Hirson (les après-midis sauf le samedi toute la journée).

Passé cette date, vous la trouverez au siège de la Communauté de Communes des « Trois Rivières » située au Sémaphore, Bâtiment C, Espace Rotonde-Florentine à BUIRE 02500.

L’emploi de la carte personnalisée est maintenant nécessaire pour pénétrer dans l’enceinte de la déchetterie. Depuis plusieurs mois, on pouvait s’inscrire pour la confection de cette carte. C’est toujours d’actualité. Si vous n’avez pas fait cette démarche, il faut remplir une demande.

Ceux qui n’auraient pas encore rempli les formulaires pour établir cette carte, doivent penser à le faire rapidement, même si vous êtes des utilisateurs  éventuels (présentation aussi d’une pièce d’identité). Sans cette carte, l’accès n’est plus possible.

Souvenirs : Noël des aînés de 1980 avec le Foyer Rural

02  Noêl 3e age Buire -1980 phSéquence nostalgie… Nous voulons partager avec vous les photos que Michel Baudier, ancien « pilier » du Foyer Rural a retrouvées, à commencer par ces clichés pris Noël 1980, lors du repas des aînés, sous la présidence de Jean-Claude Binet, avec la présence des membres du Conseil Municipal et du Bureau d’Aide Sociale (B.A.S.) de l’époque.

 

Il y a maintenant plus de trente ans, le Foyer Rural organisait son troisième  repas pour les aînés. Avant 1978, il s’agissait d’un goûter. Les bénévoles de l’époque avaient tout en charge : préparation de la salle, du repas, service, animation de l’après-midi, vaisselle et nettoyage de la salle. Les anciens étaient aussi beaucoup sollicités pour partager leurs souvenirs, leurs histoires et leurs chansons avec l’ensemble des invités.

Pour sa part, la Municipalité proposait la gratuité de la salle des fêtes. Ce sont d’excellents moments qui ont fait que cette activité existe encore aujourd’hui, avec une aide active de la commune qui permet de proposer une journée de qualité dont le succès ne se démentit pas, avec une belle continuité de la part du Foyer Rural dont les différentes équipes ont toujours répondu présent pour son organisation.

Chacun, dans les photos ci-après, peut donc se remémorer ces instants en compagnie de nos chers aînés que nous ne nommerons pas, de peur d’en oublier.